La finalisation du tunnel de Tende encore repoussée : "il est temps que le gouvernement réagisse"

Un énième report pour la finalisation de la construction du tunnel de Tende a été annoncé dans le journal italien La Stampa.

Une histoire sans fin. Le tunnel de Tende devait voir le jour à l'été 2024. Pourtant, le journal italien La Stampa a indiqué que sa finalisation dans ces délais serait compromise. A quand la fin de cet ouvrage ? Cela reste un mystère.

La vallée de la Roya attend depuis une décennie que ce nouveau tunnel soit construit pour relier la vallée au Piémont italien. L'entreprise Anas ne cesse d'annoncer des reports de travaux. En août dernier, la date de rendu est passée d'octobre 2023 à juin 2024.

Aujourd'hui, Limone, connue pour sa station de ski, n'est plus accessible que par quelques trains italiens ou moyennant un détour de plusieurs heures par la route (via Savone).

"Nous n'avons jamais d'information, regrette Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya. On apprend toujours ce type d'information par la presse italienne." L'édile se dit "au-delà de l'agacement"

Il est temps que le gouvernement réagisse. La France finance à plus de 40% ce projet et aucun membre du gouvernement ne se déplace.

Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya

"Chaque jour qui passe est un peu plus un scandale pour ce chantier", souffle-t-il.

Rendez-vous le 18 décembre

Lundi 18 décembre, un événement sera organisé à Limone par Confcommercio Imprese où l'entreprise Anas sera présente, ainsi que le commissaire aux travaux, Nicola Prisco. "La participation à cette initiative représente un moment de confrontation avec les entreprises locales et une mise à jour sur l'état et l'avancement des travaux", indique Anas dans un communiqué.

L'entreprise se dit "consciente des demandes du territoire et de l'importance des travaux" et dit travailler "pour garantir la continuité du chantier".

Les travaux visent à terminer le revêtement et le radier du nouveau tunnel et côté français, sur les travaux "visant à dévier le tunnel à l'embouchure et à construire le nouveau pont sur la vallée du Cà".

Une manifestation en septembre

Ces nombreux reports ont même mené à une manifestation en septembre dernier. "Nous n'acceptons plus ce chantier à rallonge et ces promesses non tenues, on veut que le tunnel ouvre le plus rapidement possible", déclarait alors Sébastien Olharan.

La date initiale de finalisation du tunnel était fixée à 2017.