Menton : un requin aperçu au bord de la plage des Sablettes

L'animal a été filmé ce jeudi à la mi-journée alors qu'il nageait le long de la plage des Sablettes.

Le requin vu devant Menton.
Le requin vu devant Menton. © capture Facebook Sabrina Barré
L'image est exceptionnelle : un requin nageant dans un mètre d'eau le long de la plage des Sablettes, à deux pas du vieux port de Menton (Alpes-Maritimes).

C'est une étudiante de Science Po Paris campus de Menton qui a filmé la scène "vers 13 heures" et a posté, incrédule, ses images sur le groupe Facebook "Tu sais que tu as vécu à Menton quand..."
 

"Il a fait quelques allers-retours tranquillement"

"J'étais avec ma colocataire sur la terrasse de notre appartement et elle a vu quequechose s'agiter. On a d'abord cru que c'était un dauphin, puis on a pris des jumelles et on a vu que c'était un requin !" raconte Sabrina Barré.

C'est elle qui a filmé la scène. "Il a fait quelques allers-retours tranquillement, avec quelques accélérations parfois, ça a duré 3 à 5 minutes maximum, puis il est reparti vers le large".
 
Difficile de déterminer l'espèce exacte sur les images, mais il s'agit bien d'un requin. "Un responsable du musée océanographique de Monaco a qui on a envoyé la vidéo nous l'a confirmé" précise Sabrina Barré.
 

"Il ne semble pas en difficulté ni blessé"

"Il s'agit clairement d'un requin : ce n'est pas un poisson osseux, sa forme cylindrique est caractéristique tout comme l'utilisation de sa nageoire caudale, confie à France 3 Côte d'Azur Pierre Gilles, chargé de mission au Musée océanographique de Monaco. C'est peut-être un requin bleu, mais difficile de l'affirmer".

Manifestement, l'animal a un comportement normal : "il ne semble pas en difficulté ni blessé, à sa nage il semble tranquille, en train de se balader ou de suivre des proies" observe Pierre Gilles.
 

"Effet réserve"

Pour Richard Chemla, le président du Centre découverte mer et montagne, la présence de ce requin si près du bord témoigne surtout de "l'effet réserve qui s'installe malgré nous : très vite, la nature reprend ses droits quand l'Homme n'y touche plus". C'est particulièrement frappant en mer, où quasiment toute activité humaine a disparu depuis plus de trois semaines.

"Ce qui dérange les animaux marins, c'est le bruit. Les requins sont présents en Méditerranée, mais n'approchent pas autant du bord habituellement à cause du bruit et de la présence de l'Homme, car ils sont très craintifs. Ici, on voit la nature qui reprend sa place".
 

"Des requins de plus de 4 mètres devant Monaco"

Pour Pierre Gilles, au Musée océanographique de Monaco, la présence de ce requin n'est pas non plus une surprise :

Ils sont très présents en Méditerranée, qui est un 'hot spot' avec au moins 70 espèces de requins et de raies différentes.

"Il y a des requins blancs, des pèlerins, des diables de mer et même des requins grisets de plus de 4 mètres dans les fosses devant Monaco ou Villefranche-sur-Mer. Mais il faut savoir qu'un tiers de ces espèces sont proches de l'extinction à cause de la pêche que pratiquent encore certains pays en Méditerranée".
 

Des rorquals près de Marseille

Ces derniers jours, le parc national des Calanques avait aussi observé deux rorquals communs nageant au large des calanques de Marseille.
 
Le 5 avril, c'est un groupe de dauphins qui avait aussi été observé dans la rade de Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes).
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature méditerranée mer coronavirus - confinement : envie d'évasion santé société animaux