Menton : trois oliviers abattus dont un atteint par la xylella fastidiosa

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lioult
Trois oliviers ont été abattus, l'un d'eux est atteint par la "peste verte", la bactérie tueuse de végétaux xylella fastidiosa.
Trois oliviers ont été abattus, l'un d'eux est atteint par la "peste verte", la bactérie tueuse de végétaux xylella fastidiosa. © S.Neuquelman / FTV

Dans les Alpes-Maritimes, deux oliviers ont été contaminés par la xylella fastidiosa à Antibes et Menton. Dans la cité des citrons, trois arbres ont été abattus par mesure de précaution.

C'est fait : à Menton, quatre jours après l'annonce du ministère de l'agriculture d'un olivier contaminé par la bactérie xylella fastidiosa, la municipalité a procédé à la destruction de l'arbre incriminé, et de deux autres situés à proximité. Sous la pluie, les bûcherons sont entrés en cation dans les jardins du palais de Carnolès, pour débiter les arbres de plus de 200 ans d'âge. C'est la première fois que sur le continent, la xylella est identifiée sur ces arbres, à Menton et Antibes. En Italie, dans la région des Pouilles, des oliveraies ont été décimées avec le dessèchement des branches. L'abattage est indispensable pour éviter la propagation de la bactérie et Franck Roturier, des espaces verts de la ville de Menton, explique qu'il faudra brûler les troncs et le feuillage.
 
durée de la vidéo: 00 min 27
Franck Roturier (06)
A Antibes, l'olivier contaminé sera débité et détruit ce mercredi.
Quand un cas a été détecté, un périmètre de lutte est établi, avec l'arrachage des végétaux sensibles à la bactérie. Une surveillance  renforcée de tous les végétaux dans un rayon de 5 kilomètres est organisée.
La xylella a été repérée sur d'autres végétaux en Corse ( à commencer par des feuilles de myrtes ) et dans 19 communes du Var et des Alpes-Maritimes, rappelle le ministère. Les foyers et les périmètres de sécurité sont recensés dans une carte éditée par le ministère de l'agriculture.

L'inquiétude des oléiculteurs corses

Les oléiculteurs corses sont très inquiets : ils estiment qu'il est illusoire illusoire et délirant de vouloir faire croire que seuls deux arbres sont touchés à Antibes et Menton. Pour la présidente du syndicat interprofessionnel des oléiculteurs de Corse (Sidoc) Sandrine Marfisi, l'étendue de la maladie est sous-estimée, confondue à tort avec les effets de la sécheresse. Elle renouvelle  sa demande des stopper toute importation de végétaux en Corse.  Elle rappelle que de nombreux arbres ont été importés en Corse dans le cadre d'une dérogation préfectorale.
    
 Considérée comme l'une des plus dangereuses pour les végétaux à l'échelle mondiale, la bactérie est transmise par des insectes très communs, et s'attaque à plus de 200 espèces.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.