Cet article date de plus de 3 ans

Xylella Fastidiosa: nouveaux foyers dans les Alpes-Maritimes et le Var

Comme nos confrères de France bleu le relayaient, de nouveaux foyers de Xylella ont été découverts. La Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la région annonce de nouveaux cas à Saint Raphaël mais aussi dans les Alpes-Maritimes. 
Image illustration en Italie en 2016
Image illustration en Italie en 2016 © AFP
La Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur a annoncé la découverte de nouveaux foyers de Xylella Fastidiosa. La bactérie tueuse d'oliviers a été reperée dans le cadre d'une surveillance régulière (depuis les premières découvertes fin 2015) des zones tampons. 


Alpes-Maritimes

A nice, une immortelle d'Italie, ainsi que deux polygales à feuilles de myrte sur la commune de Cagnes-sur-mer et Saint-Laurent du Var se sont révélés positives à la bactérie. 

A la suite de cette découverte, les services de l'état appliquent la procédure dédiée:

Var

A Saint-Raphaël ce sont quatre polygales à feuille de myrte qui ont été identifiés comme porteurs de la bactérie Xylella Fastidiosa sous-espèce multiplex par le laboratoire de santé des végétaux de l'ANSES.

Ces nouveaux cas portent à 67 le nombre de foyers découverts en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

6483 prélèvements


Depuis le 21 juillet 2015 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, 6483 prélèvements ont été effectués sur 277 genres ou espèces végétales sensibles à la bactérie Xylella fastidiosa.

Les végétaux ciblés sont du genre Polygala, spartiers à feuilles de jonc, Euryops chrysanthemoides, lavandes, lavandins, arbre de Judée, romarins d’Australie, immortelle d’Italie et luzerne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
xylella environnement société