Cet article date de plus de 9 ans

Réseau de trafic de drogue demantelé à Menton

1 million d'euros d'avoirs ont été saisis, ils comprennent notamment des appartements à Menton ou des véhicules de luxe

Un important réseau international de trafiquants de drogue a été démantelé à Menton, après plusieurs mois d'une enquête passantpar l'Italie et l'Espagne, qui a aussi permis de saisir plus d'un million d'euros d'avoirs criminels.

"L'enquête, qui a permis de mettre hors de nuire une équipe de malfaiteurs et d'intervenir dans la lutte contre l'économie souterraine, avait débuté en mai 2011 avec la découverte à Nice d'une voiture abandonnée les portières ouvertes", a expliqué Philippe Frizon, chef de l'antenne de police judiciaire de Nice.

A l'intérieur: 400 grammes de cocaïne, 100 grammes de cannabis, un fusil à pompe, de la fausse monnaie et une soixantaine de portables. La police technique scientifique relèvera des empreintes qui mèneront à trois premiers suspects vivant à Menton et déjà fichés.

Dans cette affaire, deux membres du réseau ont été interpellés près de la ville frontière italienne de Vintimille en septembre 2011, dont une personne suspectée de remise de cocaïne à la 'Ndrangheta (mafia calabraise), selon la police italienne.

L'enquête internationale a également mené à l'arrestation en octobre de quatre trafiquants des Alpes-Maritimes dans la banlieue de Barcelone, en compagnie d'un gros fournisseur de cannabis d'origine marocaine installé en Espagne. Quelque 40 kg de cannabis et 310.00 euros en liquide avaient alors été saisis par les Espagnols.

Les avoirs suspects saisis, totalisant plus d'un million d'euros, comprennent des appartements achetés à Menton, des véhicules de luxe, ainsi que la somme d'argent en liquide que les membres du réseau avaient apportée en Espagne pour acheter de la drogue.

L'enquête a déjà conduit ces dernières semaines à 15 mises en examen. Huit personnes, qui menaient grand train parfois sous de fausses identités, ont été écrouées. Parmi elles, un gérant de garage de Roquebrune-Cap-Martin qui trafiquait des voitures de luxe pour y installer des caches pour la drogue.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers italie