Sanremo veut rénover la Pigna, son quartier historique

C'est un quartier médiéval qui a longtemps été laissé de côté. Avec ses ruelles pavées et piétonnes, la Pigna permet de monter sur les hauteurs de Sanremo. On vous emmène dans les ruelles de ce quartier en pleine cure de jouvence.

À quelques pas de la via Matteotti et de ses boutiques de luxe bat le coeur secret de Sanremo (Italie) : le quartier médiéval de la Pigna.

Un réseau dense de carruggi, ces ruelles étroites et pentues, d'escaliers, de placettes et d'immeubles anciens. Un trésor architectural laissé pendant des décennies à l'abandon.

"Ce quartier, c'est une oasis dans le désert de l'indifférence et du mouvement de masse que l'on trouve dans la partie moderne de la ville", philosophe Andrea, un habitant de ce quartier.

"C'est un tissu urbain compliqué et vivre ici est difficile", explique Alessandra Pavone, conseillère municipale de Sanremo. "Les ressources de la commune ne sont pas suffisante pour financer la rénovation radicale dont ce quartier a besoin."

Une dizaine de chantiers

Mais la requalification urbaine est aujourd'hui en marche. À la Pigna, dix chantiers vont s'ouvrir ; sept sont déjà en cours. Place des douleurs, le Palazzo delle rivolte, sauvé de la ruine, va accueillir six logements sociaux. Les financements nécessaires sont arrivés grâce à l'État italien et un vaste programme national baptisé Pinqua.

Nous avons récupéré seize millions d'euros pour des chantiers à caractère public. Ils seront destinés à la remise en état des chaussées, des fontaines, des places, des immeubles, des jardins...

Massimo Donzella, adjoint en charge de l'urbanisme à Sanremo

"C'est tout un quartier médiéval qui aura un intérêt touristique", poursuit l'adjoint à l'urbanisme, "et nous allons surtout le rendre accessible".

À ces seize millions d'euros d'argent public s'ajoutent quatorze millions d'euros d'investissements privés. Des logements, des commerces, des restaurants vont ainsi venir rajeunir le visage de la vieille ville. La Pigna rénovée ne sera peut-être plus tout à fait cet oasis libertaire au coeur de la cité...

"Boom des résidences secondaires"

Mais ces travaux de requalification urbaine de la Pigna ne vont permettre de résoudre qu'une toute petite partie du problème du logement à Sanremo.

"Ces dernières années, il y a eu un boom sur les résidences secondaires", reconnaît Piermario Mancardi, un agent immobilier. "Cela a un peu limité le choix pour les locations longue durée. Mais on finit toujours par trouver !"

Comme pour la nourriture ou les cigarettes, les Français se montrent aussi par l'immobilier italien. "Les prix sont inférieurs à ceux de la Côte d'Azur", détaille Piermario Mancardi.

Cela dépend des quartiers de la ville où l'on veut acheter. Mais une maison ici coûte environ 30% moins cher qu'en France.

Piermario Mancardi, agent immobilier

"En matière de vente, Sanremo a toujours été un marché dynamique", conclut l'agent immobilier. "Et c'est toujours le cas. Nous n'avons jamais subi de grosses variations."

(Avec Olivier Chartier-Delègue, à Sanremo)

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité