Tempête Alex dans les Alpes-Maritimes : les bergers de la Roya ont tout perdu, la solidarité s'organise

Publié le Mis à jour le

La crue de la Roya a sinistré la vingtaine de bergers de la Roya. Une solidarité est en train de se mettre en place avec des éleveurs de France ou d'Italie. Certaines bêtes ont été déplacées à Vernante, dans le Piémont. 

Un berger disparu, des bergeries endommagées, d'autres détruites, des animaux morts. Dans les inondations du vendredi 2 octobre les 22 bergers de la Roya ont eux aussi tout perdu.



"Les bêtes c'est notre vie, elles passent en premier", nous confie par téléphone Mickaël Viale, berger dans la Vallée. "Dans cette catastrophe certains d'entre nous n'ont plus rien. Heureusement qu'il y a une grosse entraide, j'en ai les larmes aux yeux. "



Une entraide s'organise également avec les bergers italiens. Deux éleveurs ont pu emmener leurs 250 vaches à Vernante dans le Piémont, à près de 30 kilomètres de là.Après une journée de marche, les hommes et les animaux sont arrivés dans le village italien vers minuit. Parmi eux, Mickaël Viale : "Nous avons de très bon rapports avec les bergers itlaiens. Et heureusement, car il faut mettre les animaux en sécurité pour les protéger du mauvais temps.  A Vernante, les vaches ont une étable et cet hiver le foin pourra leur être acheminé facilement puisque cette zone n'a pas été touchée par les intempéries."



Dans les Hautes-Alpes, un berger a lancé une cagnotte, il propose également "une place "pour une centaine de bêtes.

 

Avant l'arrivée des premiers froids d'autres animaux vont devoir quitter la vallée de la Roya. Une centaine de brebis devrait partir d'ici peu en Ligurie, d'autres devraient aller à Sospel, Puget-Thénies ou dans les Hautes-Alpes.



L'avenir, Mickaël Viale le voit sombre : "Je ne sais pas quelle somme l'Etat va débloquer pour nous venir en aide mais je pense que tous les éleveurs ne pourront pas revenir dans la Roya."

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité