• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La mortalité en baisse de 30% sur les routes azuréennes

Les nouveaux panneaux de limitation à 80 km/h apparaissent ce dimanche sur les routes des Alpes-Maritimes / © France 3 Côte d'Azur
Les nouveaux panneaux de limitation à 80 km/h apparaissent ce dimanche sur les routes des Alpes-Maritimes / © France 3 Côte d'Azur

Après deux années noires en matière de mortalité, les routes des Alpes-Maritimes sont plus sûres depuis le début de l’année.

Par Michel Bernouin

Alors qu’entre en vigueur ce dimanche la baisse de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central, les chiffres de la sécurité routière sont en nette amélioration.

Les chiffres sont moins catastrophiques qu’en 2017 et 2016, mais je ne me satisferai jamais du moindre mort. C’est dans les mois qui viennent que se gagnera la bataille de la sécurité routière, affirme le préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc.


Sur les cinq premiers mois de l’année, on dénombre 17 usagers de la route décédés dans les Alpes-Maritimes, soit 7 vies épargnées par rapport à la même période l’an dernier.

En début de semaine, le préfet lançait un "appel à la prudence" aux motards, "parce que la mortalité chez ces usagers de la route est la plus forte". Avec 9 victimes, les motards payent toujours le plus lourd tribu cette année. Mais c’est 4 tués de moins qu’en 2017.

Cinq piétons, deux automobilistes et un cycliste ont également perdu la vie lors d’accidents de la circulation cette année dans les Alpes-Maritimes.

Selon les projections de la Sécurité routière, la baisse de la vitesse à 80 km/h devrait permettre de diminuer en moyenne de 10% la mortalité sur les routes concernées.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus