Mobilisation des "gilets jaunes" à Nice : des rassemblements malgré les interdictions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olfa Ayed .

Ce 19e week-end de mobilisation des "gilets jaunes", Nice a interdit les manifestations et a défini un périmètre de sécurité dans la ville. Malgré l'interdiction de manifester, des "gilets jaunes" se sont réunis. Un rassemblement de faible ampleur. De violentes interpellations ont eu lieu.

Ce samedi 23 mars 2019 débute le 19e rassemblement des "gilets jaunes". La métropole niçoise a interdit toute manifestation ce weekend et a établi un périmètre de sécurité précis. Mais malgré cette interdiction, certains se sont rassemblés à Nice sur la Place Garibaldi d'abord. D'autres près de la gare puis en centre-ville, près du boulevard Grosso.



De violentes interpellations ont eu lieu boulevard Châteauneuf en marge du mouvement. Du gaz lacrymogène a été utilisé par les forces de l'ordre ainsi que des tirs de LBD.

 

 

Rassemblement Place Garibaldi en matinée

Le début de matinée a été calme. Mais la soixantaine de manifestants a refusé de se disperser à la demande des forces de police présentes. Aux alentours de 11h30 les CRS ont chargé pour évacuer la Place Garibaldi.



Une femme, a été blessée lors de la chrage des CRS. Elle est tombée au sol, sa tête aurait percuté un plot. Les pompiers ont évacué la victime. 



Une dizaine de "gilets jaunes" s'était réunis vers 9 heures Place Garibaldi à Nice. Ils enfreignent l’interdiction de manifester. 

 



La police s'est rapidement mise en place et a encerclé les manifestants sur la Place Garibaldi. Dans un premier temps, les CRS leur demandent de se disperser.

 

Très vite, une première interpellation a lieu aux alentours de 10h30. En début d'après-midi, vingt personnes ont été interpellées à Nice.

   
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité