• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La femme de 73 ans blessée lors de la manifestation des “gilets jaunes” à Nice dans un état préoccupant

Une femme au sol après avoir été heurtée par un CRS alors que ces derniers ont chargé les manifestants pour les disperser et vider la Place Garibaldi. Samedi 23 mars 2019. / © France 3 Côte d'Azur
Une femme au sol après avoir été heurtée par un CRS alors que ces derniers ont chargé les manifestants pour les disperser et vider la Place Garibaldi. Samedi 23 mars 2019. / © France 3 Côte d'Azur

Ce samedi 23 mars, une dizaine de "gilets jaunes" ont manifesté place Garibaldi à Nice. Les forces de l'ordre ont chargé pour les disperser. Une femme de 73 ans a violemment chuté alors qu'elle manifestait dans un périmètre interdit. Elle est grièvement blessée, dans un état préoccupant.

Par OA, OT, CB & ALH

Ce 19e rassemblement des "gilets jaunes" avait débuté dans le calme. Ce samedi 23 mars, au matin, une dizaine d'entre eux se sont réunis place Garibaldi à Nice. Si cette place n'est pas concernée par le périmètre où il est interdit de manifester, les "gilets jaunes" n'avaient pas l'autorisation octroyée par la préfecture pour se rassembler.
Aux alentours de 11 heures, alors que les manifestants sont une soixantaine présents sur la Place, les CRS décident d'intervenir. Ils chargent pour disperser la foule. Une femme de 73 ans est bousculée lors de cette charge des forces de l'ordre pour évacuer la place. Au sol, elle a le visage en sang.
Les secours interviennent. Geneviève Legay est toujours vers 20 heures ce samedi en observation à l’hôpital Pasteur. Le maire de Nice, Christian Estrosi avait d'abord annoncé dans l'après-midi qu'elle était "légèrement blessée".
gilets jaunes mobilisation
Une femme a été blessée - France 3 Côte d'Azur


Fractures au crâne


Selon une de ses filles, Delphine Parent, sa mère souffrirait de plusieurs fractures au crâne. La violence du choc a entraîné une fracture de l’os de son oreille interne, le rocher, ainsi que de nombreux hématomes sous-duraux, des hémorragies dans la boite crânienne.

Geneviève Legay a passé une grande partie de l’après-midi en salle de deshockage et c’est seulement depuis 18 heures ce soir que les médecins considèrent que son pronostic vital n’est plus engagé.

Elle devrait rester 48 heures en observation. Ses filles sont bien évidemment sous le choc, elles attendent la fin de l’observation pour être réellement rassurées. 

Cette femme, visiblement une manifestante "gilets jaunes" s'était confrontée plus tôt dans la matinée aux forces de l'ordre. Elle scandait, en brandissant un drapeau multicolore "Liberté de manifester !", alors que la police demandait d'évacuer.
"Liberté de manifester !" scandent des "gilets jaunes sur la Place Garibaldi à Nice
"Liberté de manifester !" scandent des "gilets jaunes" sur la Place Garibaldi à Nice en ce 19e weekend de manifestation. - France 3 Côte d'Azur
Suite à cet incident les manifestants ont progressivement quitté les lieux. D'autres se sont retrouvé près de la gare et empruntent l’avenue Thiers direction Gambetta, des secteurs pourtant concernés par le périmètre de sécurité.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus