• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Sidaction : portrait d'un utilisateur de la PrEP ce médicament qui évite de se faire contaminer par le sida

La PrEP, un traitement préventif désormais remboursé par la sécurité sociale / © France 3 Côte d'Azur
La PrEP, un traitement préventif désormais remboursé par la sécurité sociale / © France 3 Côte d'Azur

Moins 30 % de nouvelles contaminations entre 2017 et 2018, un très bon chiffre que l'on peut, en partie, expliquer par le développement de la PrEP, un traitement préventif désormais remboursé par la sécurité sociale.

Par Véronique Lupo

La 25e édition du Sidaction s'ouvre sur une note optimiste : les nouvelles contaminations entre 2017 et 2018 sont en diminution de 30 %.
Un très bon chiffre que l'on peut, en partie, expliquer par le développement de la PrEP, un traitement préventif désormais remboursé par la sécurité sociale.

En ingérant ce comprimé, Guillaume écarte toute probabilité de contracter le VIH.
Tous les matins, à heure fixe, il prend une gélule au moment du petit déjeuner.
 

Ce traitement préventif lui permet d’avoir une relation sexuelle sans risquer une contamination par le VIH.
Il l’a commencé après avoir eu une aventure à risque.
 

Il l’utilise en complément du préservatif. Avec la PrEP, Guillaume a changé sa manière de vivre sa vie sentimentale.
Ce traitement ne doit pas faire oublier tous les autres moyens permettant de lutter contre le VIH à commencer bien sûr par le préservatif et le dépistage qui sera d’ailleurs gratuit et accessible sans ordonnance dès l’été prochain.

A lire aussi

Sur le même sujet

Cagnes-sur-Mer : hommage à Salomé

Les + Lus