A Nice, les manifestants bloquent l'accès au parc d'activités logistiques de Nice ce lundi 27 mars

Une centaine de manifestants bloquent l'accès au P.A.L de Nice Saint-Isidore ce lundi 27 mars. Une action surprise des syndicats pour impacter les flux logistiques et commerciaux.

Le parc d'activités logistiques de Nice Saint Isidore est à l'arrêt ce lundi depuis 5 heures du matin. Une centaine de manifestants représentant différents syndicats, notamment SUD-Solidaire et la CGT sont sur place.

Le P.A.L concentre une quarantaine d'entreprises spécialisées dans le transport, la distribution ou le BTP, sur près de 25 000 m2

Le représentant de l'UPE, (l'Union Pour les Entreprises) Pierre Ippolito, regrettait ce lundi matin sur la matinale de France Bleu, diffusée en direct sur France 3, le blocage de ce pôle qui impacte selon lui "les entreprises et les habitants qui attendent des colis, parfois de première nécessité". Il se dit à titre personnel "pour la réforme" et explique "respecter le droit de grève, mais il faut aussi respecter le droit de travailler".

Des actions surprises toute la semaine

De son côté, le secrétaire général de la CGT 06, Gérard Ré, avait prévenu sur notre antenne de possible nouveaux blocages : "Personne ne veut de cette réforme, ni le peuple, ni les syndicats, ni même les économistes, qui n'y voient pas d'intérêts. Alors dans un premier temps, on a voulu participer à la concertation, ça n'a pas marché, nous n'avons pas été entendus. Deuxième phase, on manifeste et enfin troisième phase, car rien n'a fonctionné, on manifeste et on ralentit l'économie. La semaine prochaine, ça va sacrement ralentir". 

Le blocage devrait durer jusqu'à la mi-journée, en attendant, aucun camion n'entre ou ne sort de la zone, les manifestants ont incendié des palettes, bloquant les accès.

Les livraisons de la journée devraient être annulées, notamment la distribution de colis de La Poste. 

Le chef de l'Etat doit s'entretenir à midi avec sa Première ministre, Elisabeth Borne, avant d'être rejoints à 13h15 par les patrons de groupes parlementaires, chefs de partis politiques, et plusieurs membres du gouvernement.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité