A Nice, un escape Game pour lutter contre les discriminations et défendre l'égalité hommes-femmes

Publié le

Si d’ordinaire ce genre d’activité est un loisir, cette fois l’escape Game organisé par la mairie de Nice a un objectif bien différent : sensibiliser les jeunes à la lutte contre les discriminations et à l’importance de la parité entre hommes et femmes.

Dans un escape Game ludique, vous devez résoudre des énigmes afin de trouver la porte de sortie qui vous permettra de gagner le jeu dans des univers généralement très éloignés de la réalité (zombies, attaques nucléaires etc).

Loin des salles obscures et terrifiantes, cet escape Game organisé la mairie de Nice se tenait à l'intérieur de l'hôtel de ville de Nice.

C’est en association avec G-Addiction, une association  spécialisée dans la prévention et la sensibilisation des jeunes que la mairie de Nice a transformé son hôtel de ville en espace de jeu sur l'égalité hommes-femmes.

Le but : libérer la parole

Dans cette session, plus de tabous, on parle de tout ! Avec une volonté : s’instruire et libérer la parole sur le harcèlement et les cas de violence.

Ils sont plongés dans un escape Game avec 4 univers plus vrais que nature dans lesquels nous leur parlons notamment de la place des femmes dans l’univers du sport.

Quentin Matton Directeur-fondateur associerions G-Addiction

Quatre univers ont été créés pour illustrer les problématiques qui touchent la jeunesse. C’est le cas de ce terrain de football. 

Parmi les sujets cruciaux : la parité

Le cœur de cible : les jeunes. Parmi les thèmes abordés, les discriminions, les violences sexistes, la défense des droits de femme, un problème abordé dans une salle de classe, un univers souvent propice à ce type de problèmes.

Dans l’univers d’une salle de classe ou on va parler de la place des filles à l’école, à l’université et des valeurs républicaines. 

Quentin Matton.

Hors les murs des classes, il y a les murs des entreprises. Beaucoup ont appris grâce à cette session d’escape Game le mot : Parité.

Maintenant j’ai compris que ce mot signifie autant d’hommes que de femmes dans une entreprise.

Monhamed Amid, 14 ans

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par G-ADDICTION (@gaddiction06)

Plusieurs milliers de jeunes azuréens pourront participer à ces ateliers similaires au sein de leurs établissements scolaires dès la rentrée prochaine. L'association travaille aussi à partir d'escape Game pour  sensibiliser aux accidents de la route.