A Nice, un homme vole un camion et percute un passant : le pronostic vital de la victime engagé

Publié le Mis à jour le

Un accident grave de la circulation s'est produit ce mercredi 22 juin vers 8h à Nice sur le quai des Etats-Unis. Un homme, après avoir dérobé un véhicule utilitaire, a percuté un passant âgé de 76 ans. Ce dernier est gravement blessé.

A 8 heures ce mercredi 22 juin, un individu, ivre et sous l'emprise de la cocaïne, s’est emparé d’un camion de pompage stationné au niveau des Ponchettes, quai des Etats-Unis à Nice, et a grièvement blessé un piéton au niveau du Castel Plage.

Le chauffard aurait effectué plusieurs embardées avant de percuter un banc et une personne.

La victime est un homme de 76 ans. Grièvement blessé, inconscient à l'arrivée des secours, il a eu la jambe gauche sectionnée lors du choc.

Médicalisé sur place par les pompiers et le Smur, il a ensuite été évacué vers les urgences de l'hôpital Pasteur. "Son pronostic vital est engagé" précise le procureure adjointe de Nice jointe par France 3 Côte d'Azur.

Le chauffard en garde à vue

Le chauffard a quant à lui été interpellé par la police. "Il a refusé de se soumettre à l'éthylotest" précise le parquet.

Il a donc été conduit à l'hôpital pour subir une prise de sang et un dépistage aux stupéfiants, qui ont révélé une alcoolémie élevée et la consommation récente de cocaïne.

Placé en cellule de dégrisement, il n'avait pas encore été entendu par les enquêteurs ce mercredi après-midi.

Demandeur d'asile, auteur de plusieurs délits

Il s'agit d'un jeune homme né en 1999 et qui a déclaré être de nationalité somalienne. Arrivé sur le territoire français en janvier, il a vu sa demande d'asile rejetée en juin et a fait appel de cette décision, confie le parquet de Nice. L'appel étant suspensif, il n'est pas en situation irrégulière.

Depuis son arrivée en France, il a fait l'objet de "plusieurs interpellations pour des délits de droits commun" précise ce mercredi après-midi le parquet à France 3 Côte d'Azur.

Enquête pour "vol" et "tentative d'homicide volontaire"

Une enquête est ouverte pour "vol" et "tentative d'homicide volontaire", même si à ce stade, aucun élément ne permet de dire s'il a délibérément ou accidentellement percuté un piéton.

"Le parquet national anti-terroriste a également été informé mais les investigations semblent s'orienter vers un délit de droit commun", sans mobile terroriste.

Le maire de Nice, Christian Estrosi s'est rendu sur place et a précisé que l'interpellation avait eu lieu "grâce à nos images de vidéo protection".