Abolition de la corrida: des manifestations de soutien à Nice, Toulon et Fréjus

Publié le
Écrit par Elise Regaud

Ce samedi 19 novembre, des manifestants protestent dans les rues de Toulon, Fréjus et Nice contre la mise à mort des taureaux lors des spectacles de corrida. Elles soutiennent le projet de loi du député Aymeric Caron pour l'abolition de cette pratique.

Les militants anti-corrida sortent le drapeau rouge. Trois rendez-vous azuréens ont été donnés ce samedi 19 novembre : à Fréjus sur la place de la mairie à 10h15, sur la place Masséna de Nice dès 10h30 et sur le quai de Sinse de Toulon à partir de 9h30. 

Ces trois mouvements suivent l'appel national lancé à l'initiative des associations pour le droit des animaux, Alliance Ethique, One Voice et du collectif Ensemble pour l'abolition.

"Nous allons à la rencontre des 80% des Français qui sont favorables à l'abolition", lance Corinne Bouvot de l'association One Voice. Ce chiffre provient du sondage Ifop, publié en 2021, expliquant que quatre Français sur cinq étaient opposés à la corrida. 

Les manifestants ont prévu une marche de 2h30 dans le centre-ville niçois pour interpeller sur cette pratique et surtout donner son appui à une proposition de loi.  

"A Nice, nous serons en présence de Henry-Jean Servat (élu municipal de la Ville de Nice, délégué à la condition animale) qui est un anti-corrida des premières heures. On fera un happening très visuel pour interpeller le public", détaille-t-elle.

Cap sur l'Assemblée nationale

En effet, pour les anti-corrida, le temps presse. Le but de ces manifestations est de faire signer une lettre de soutien à la proposition de loi du député La France Insoumise, Aymeric Caron qui sera présentée le 24 novembre. "Nous devons l'envoyer demain aux députés afin que tous en aient connaissance le jour de la proposition", explique Corinne Bouvot.

L'ancien journaliste souhaite modifier l'article 521-1 du code pénal, qui punissant la maltraitance animale, exclut les "courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée". Cette proposition de loi divise déjà les bancs de l'Assemblée nationale, d'autant que la commission des lois a rejeté le texte ce mercredi.

"A Fréjus, il y en avait encore il n'y a pas si longtemps"

Si en PACA, la tauromachie est bien ancrée, il en est de même dans certains départements du Sud- Ouest où des contre-manifestations sont prévues. En Côte d'Azur, il n'y a plus de spectacle de corrida, même si "à Fréjus, il y en avait encore il n'y a pas si longtemps", pointe la représentante de l'association One Voice.

Les manifestations, elles, sont présentes dans 42 villes de France, comme à Toulouse, à Paris ou encore à Nîmes et s'étalent selon les villes sur l'ensemble du week-end. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité