Affaire Pastor : condamné à la réclusion à perpétuité, Wojciech Janowski reste en prison

En octobre 2018, la cour d'assises des Bouches-du-Rhône avait condamné Wojciech Janowski à la réclusion à perpétuité pour avoir commandité l'assassinat de sa belle-mère, la milliardaire monégasque Hélène Pastor et de son chauffeur. Il a déposé une demande de mise en liberté. Elle est rejetée.
Wojciech Janowski, ex-consul honoraire de Pologne à Monaco
Wojciech Janowski, ex-consul honoraire de Pologne à Monaco © ERIC DULIERE / MAX PPP
Le 6 mai 2014, Hélène Pastor et son chauffeur sont garés devant l'hôpital Pasteur I à Nice quand ils sont mortellement blessés par balles.
Le 6 mai 2014, Hélène Pastor et son chauffeur sont blessés devant l'hôpital Pasteur 1 vers 19 heures. La police scientifique se déplace sur les lieux.
Le 6 mai 2014, Hélène Pastor et son chauffeur sont blessés devant l'hôpital Pasteur 1 vers 19 heures. La police scientifique se déplace sur les lieux. © Jean-François OTTONELLO / MAXX PPP

Hélène Pastor est une femme très riche et sa fortune est estimée à 12 milliards d'euros. Elle est l'héritière d'une famille monégasque qui a fait gagné beaucoup d'argent dans le domaine de l'immobilier.
Qui a commandité son assassinat ?
Plusieurs personnes sont arrêtées, et le compagnon de sa fille, l'homme d'affaires polonais Wojciech Janowski avoue pendant l'enquête, mais il se rétracte.
 

Un premier procès, et une condamnation à perpétuité


Le 17 octobre 2018, à l'issue de cinq semaines de procès, la cour d'assises des Bouches-du-Rhône condamne Wojciech Janowski à la réclusion criminelle à perpétuité. Pendant l'audience, il nie les faits mais l'un de ses avocats de l'époque, Maître Dupont-Moretti, pendant sa plaidoirie, concède devant la cour que leur client était coupable d'avoir commandité l'assassinat d'Hélène Pastor, mais pas celui de son chauffeur Mohamed Darwich. 
Mais pour l'accusation, le mobile est très clairement crapuleux : c'est l'argent. Il était confronté à de graves difficultés financières et il voulait s'approprier une partie de l'héritage laissée par Hélène Pastor à ses deux enfants.
Sylvia Pastor, la fille de la victime, n'est pas présente au 3ème jour du procès sur l'assassinat de sa mère.
Sylvia Pastor, la fille de la victime, n'est pas présente au 3ème jour du procès sur l'assassinat de sa mère. © Frédéric Tisseaux - France 3 Côte d'Azur
 

Un appel qu'il veut préparer


Wojciech Janowski, a 70 ans, il a déjà été incarcéré durant cinq ans, et il a fait une demande de remise en liberté. Son procès en appel devrait avoir lieu début 2020, et il souhaite préparer sa défense.


Je fais une demande de remise en liberté car je ne suis pas coupable, je suis innocent, je n'ai rien fait


a t-il déclaré devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence, en visioconférence depuis la prison des Baumettes.

L'avocat général a requis son maintien en détention. Il a mis en avant le risque qu'il "poursuive son activité pour brouiller les pistes".  "Il
a essayé d'entraver la manifestation de la vérité avec des usages de faux et des subornations de témoins pour maquiller la vérité", a rappelé le représentant du ministère public. 

La chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence a rejeté ce jeudi 5 septembre sa demande de remise en liberté.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société affaire pastor international monaco