Après 2 réparations, Jean-Pierre Dick (Nice) aborde sereinement la remontée de l’Atlantique Nord

© France3 Côte d'Azur
© France3 Côte d'Azur

Jean-Pierre Dick a finalisé 2 réparations importantes à bord de Virbac-Paprec 3. Le skipper compte saisir les opportunités pour revenir sur les leaders. Il a passé son «dernier équateur en solo» à 11h02  et navigue désormais dans l’hémisphère nord après 1 mois 1/2 passé dans le sud.

Par Yves Lebaratoux

Finalisation des réparations :
JP : «Hier était une bonne journée. Je suis content d’avoir finalisé deux réparations importantes : la consolidation de l’étai sur le pont (endommagé le 7 janvier), et, le déblocage et le remplacement de la deuxième drisse en haut du mât (bloquée depuis le 22 décembre)».

Opérationnel pour l’Atlantique Nord :
«Virbac-Paprec 3 est désormais opérationnel. Je vais pouvoir utiliser le solent grâce à la réparation de l’étai et envoyer toutes mes voiles de tête grâce au remplacement de la drisse. C’est une bonne nouvelle pour ces derniers jours de course pour attaquer. Il y a des opportunités à saisir».

Passage de l’équateur :
«Je suis désormais plus proche des Sables d’Olonne que du Cap Horn. C’est plaisant de sentir que l’arrivée approche en étant dans le tiercé de tête. A priori, c’est la dernière fois que je passe l’équateur en solo. Un sacré moment!».

 

Sur le même sujet

Les + Lus