Attentat de Nice : 29 policiers municipaux entendus dans le cadre de l'instruction

Les fonctionnaires en poste au Centre de supervision urbain de Nice le soir de l'attentat du 14 juillet ont été entendus. / © MAX PPP
Les fonctionnaires en poste au Centre de supervision urbain de Nice le soir de l'attentat du 14 juillet ont été entendus. / © MAX PPP

L'enquête sur le dispositif des forces de l'ordre le soir du 14 juillet 2016 se poursuit. Ce soir là, un attentat meurtrier a coûté la vie à 86 personnes, plus de 400 ont été blessées.

Par Catherine Lioult

Quel était le dispositif des forces de l'ordre le soir du 14 juillet pendant le feu d'artifices? Etait-il suffisant ?  La carnage provoqué par  le conducteur d'un camion, le terroriste Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, 31 ans,abattu par la police. après une course folle était-il évitable ? L'enquête se poursuit, et depuis avril 2017, une information judiciaire est ouverte après la plainte avec constitution de partie civile de la famille d'une victime, le petit Yannis, mort à 4 ans dans l’attentat. 
Et le cadre de cette enquête, selon la ville de Nice, les policiers municipaux en service ce soir là ont été entendus par les deux  juges d'instruction Alain Chemama et Chantal Russo ce qui donne donner un coup d'accélérateur au dossier.

A lire aussi

Sur le même sujet

J.P. Vassalo, maire de Tende (06)

Les + Lus