Bientôt une “vignette” visant notamment les camions étrangers : le maire de Nice favorable

Sur l’autoroute A8, le trafic de poids-lourds est toujours chargé autour de Nice. / © Maxppp
Sur l’autoroute A8, le trafic de poids-lourds est toujours chargé autour de Nice. / © Maxppp

Les poids-lourds qui traversent la France pourraient payer une vignette. Elle permettrait de "de taxer en quelque sorte les camions étrangers qui ne font que traverser la France", selon le ministre de la Transition écologique. Le maire de Nice y est favorable.

Par Anne Le Hars

Une "forme de vignette". C'est le nom donné pour l'heure par le ministre de la Transition écologique. François de Rugy annoncé ce dimanche 23 septembre, l'intention du gouvernement de mettre en place un dispositif  visant notamment à taxer les "camions étrangers", dont certains "ne font que traverser la France".
 

Selon le ministre, "il y en a qui ne font même pas un plein de carburant, donc ils ne paient même pas les taxes sur les carburants et ils ne paient pas l'usure des routes", a-t-il déploré sur BFM TV.

    On va y travailler en 2019, nous voulons trouver la bonne solution en 2019, selon François de Rugy.


Cette taxe "peut être faite au niveau de la France, mais dans le cadre de la directive européenne sur cette question que nous respectons bien évidemment", toujours selon lui.


Les routiers refusent de payer plus


L'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) a rejeté ce lundi toute taxe supplémentaire sur son activité, après l'annonce par le gouvernement français ce projet de vignette.
- Avec AFP

Christian Estrosi favorable à une taxe visant les poids-lourds étrangers en transit

Dans un communiqué publié ce lundi 24 septembre, le maire de Nice a donné son avis, il est lui très favorable à cette mesure :

« Je demande depuis de nombreuses années la taxation des poids-lourds étrangers qui transitent sur notre territoire, afin de diminuer les pollutions, les saturations et les accidents. Le projet d’instauration d’une vignette irait donc dans le bon sens.
 Je serai néanmoins attentif à ce qu’une telle mesure bénéficie aux collectivités, car j’estime qu’elles sont les premières impactées aux plans économique et environnemental.
 
Sur l’autoroute A8, le trafic de poids-lourds a augmenté de près de 10% depuis 2010, et 2,5 millions de camions empruntent chaque année le contournement de Nice. Suite à l’effondrement du pont autoroutier de Gênes, j’ai pris l’initiative de lancer à Nice une mobilisation transfrontalière dès le 28 août dernier, dans laquelle nous ferons émerger des solutions venant des territoires.
Au-delà de la question d’une surtaxe, je souhaite que d’autres alternatives soient développées, comme les autoroutes de la mer et le ferroutage. »
 

Sur le même sujet

Les + Lus