Le bug de la CPAM : non, ces médecins ne partent pas à la retraite!

La CPAM a informé par mail des milliers de patients que leur médecin partait à la retraite, alors que c’était faux. Un bug qui n'a duré que 3 heures.
 

Le 15 novembre dernier, la CPAM annonce par mail à la patientèle du Dr. Poggi, la fin de son activité.
Comme elle, près de 160 autres médecins traitants ont faits les frais de cette erreur informatique.

La sécurité sociale nous demande de faire de plus en plus d’informatique. Je n’arrive pas à comprendre que l’on puisse faire une telle erreur

nous dit le docteur Dominique Poggi, médecin Généraliste.


Un bug reconnu par l'Assurance Maladie, et qui n'aura au final duré que 3 heures.

On a pris toutes les dispositions très rapidement. Pour limiter au maximum l’impact de ce bug sur les médecins,

nous explique Gwenaëlle Tasset, Directrice Santé CPAM 06.

À l'origine de cette erreur, un logiciel qui a confondu changement de statuts et départs à la retraite. Dans le département, c'était la première fois que la CPAM décidait d'annoncer elle-même la fin d'activité d'un praticien,

Parce que parfois les patients ne sont pas informés du départ à la retraite de leur médecin,

ajoute Gwenaëlle Tasset.
 
Au-delà de ce bug, certains médecins traitants dénoncent une ingérence de l'assurance maladie. Car ils estiment que la patients peuvent s'adresser à eux, directement, depuis plus de 20 ans.