C’est déjà la rentrée pour le tutorat à la faculté de médecine de Nice

Publié le Mis à jour le
Écrit par E.A. édité par M.B./FTV
Les amphis sont déjà pleins à la faculté de médecine.
Les amphis sont déjà pleins à la faculté de médecine. © F.C./FTV

Pendant dix jours, les élèves de première année de médecine vont pouvoir réviser une partie du programme avant leur rentrée, le 2 septembre, accompagnés par les élèves de deuxième année.

Finies les vacances ! Depuis lundi, 700 aspirants médecins passent leurs journées dans les amphithéâtres de la faculté de Nice. Pendant dix jours, 8 heures par jour, ils vont apprendre… à apprendre. Au-delà des QCM interactifs, le tutorat est aussi un réconfort pour des étudiants qui sortent à peine du lycée parfois.

"C’est un soutien sur le plan des cours mais également méthodologique, explique Insaf Bekri, chef tutrice communication. Et puis on est surtout là pour rassurer les étudiants de première année parce qu’on sait que c’est très stressant comme environnement, c’est un des concours les plus difficiles de France, mais tout est possible et ils peuvent vraiment y arriver."
 

53 tuteurs


Le tutorat est gratuit, et prône l'équité avec les élèves qui peuvent se payer des cours privés. Les 53 tuteurs ont souvent bénéficiés de ces cours et transmettent leur expérience et leur savoir.

"C’est nécessaire que ce soit ludique. Les professeurs donnent des cours très magistraux, donc nous on essaie d’apporter une touche plus ludique en démontrant les choses pour qu’ils comprennent mieux", précise Charles Cocheteux, tuteur en bio statistique.

Sur 1400 étudiants inscrits en faculté de médecine à Nice, seuls 18% réussiront le concours. Une sélection drastique qui pousse les candidats à commencer le plus tôt possible. "Ça nous prépare mentalement mais aussi a la solidarité et à l’entraide", juge Elisa Malnoé, étudiante en première année.

Les tuteurs continueront d'accompagner les candidats à la rentrée avec des cours, des QCM et des concours blancs.

REPORTAGE Emma Arnau, Frédéric Cerulli, Pascale Pauron
 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.