Vrais futurs médecins, mais faux patients à la fac de médecine de Nice

© France 3 Nice
© France 3 Nice

Ils établissent des diagnostics sur des mannequins. Les étudiants de la faculté de médecine de Nice disposent de matériel très sophistiqué pour travailler sans faire prendre de risque aux malades.

Par Catherine Lioult

Le scénario est virtuel, piloté par ordinateur.
Concrètement,  un mannequin ultra sophistiqué est programmé avec des constantes. Comme pour un vrai malade, l'étudiant en médecine devra  observer les données, fréquence cardiaque, respiratoire, tension artérielle, température. Il devra ensuite poser un diagnostic sans risque pour la vie du patient!

 / © France 3 Côte d'Azur
/ © France 3 Côte d'Azur
300 étudiants de la faculté de médecine devront travailler par goupe de 10. La moitié du groupe est composée d'étudiants de 3è année, transformés en médecins urgentistes avant l'heure dans ce centre de simulation. Les autres sont eux-aussi étudiants, mais ils sont plus avancés dans leur cursus et ils servent de tuteurs. 
Il s'agit d'un matériel très innovant, qui permet aux élèves de travailler sans stress. Une technologie de pointe qui  leur permet d'être en condition et d'établir la pathologie d'un malade virtuel en urgence, quitte à se tromper.

Reportage
mannequin fac médecine

INTERVENANTS:

  • Robin Jouan, Etudiant en 4ème année de médecine  Responsable du projet de tutorat du Centre de Simulation
  • Mathieu Albertini Etudiant en 3ème année de médecine
  • Maude Le Guyader Etudiante en 4ème année de médecine et 1ere année d’externat
  • Ilan Weizman Etudiant en 4ème année de médecine et 1ere année d’externat
  • Guillaume Abitbol  Etudiant en 3ème année de médecine

Sur le même sujet

Les + Lus