Cet article date de plus de 3 ans

Cancer du sein : ablation de la tumeur et radiothérapie en une seule intervention au centre Lacassagne à Nice

C'est une innovation mondiale : en l'espace d'une journée au centre Antoine Lacassagne, les médecins procèdent au retrait d'une petite tumeur du sein puis à une radiothérapie de 46 secondes seulement, avec un appareil révolutionnaire.
Vous connaissez Papillon Plus ? Il s'agit d'un appareil conçu à Nice, au sein du centre Antoine Lacassagne, spécialisé dans le traitement des cancers. 
Il permet de traitement des tumeurs malignes du sein de petite taille, de moins de 2 centimètres de diamètre, sans atteinte des ganglions.
Et tout se fait en une seule intervention : le retrait du cancer, puis une unique séance de radiothérapie, de moins d'une minute. Concrètement, le chirurgien et le radiothérapeute positionnent dans le sein un applicateur et un tube. C'est par ce dernier que les rayons X bombarderont la zone  pour détruire d'éventuelles cellules cancéreuses.

 

Le papa de Papillon Plus ?  Le professeur Jean-Pierre Gérard, du centre Antoine Lacassagne.
Pour les patientes, il n'y a qu'une journée d'hospitalisation.

 


Plus besoin de suivre jusqu'à huit semaines de radiothérapie ( à raison de cinq jours par semaine)  après l'opération.
Voilà qui dédramatise le cancer pour les malades.
En France, 45 000 nouveaux cas de cancers du sein sont diagnostiqués chaque année.
Cinq centres hospitaliers devraient se doter de Papillon Plus courant 2019.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cancer santé société innovation sorties et loisirs