"J'ai dormi toute habillée à l'hôtel". Les habitants de deux immeubles du Vieux-Nice évacués pour des risques d'effondrement

Deux immeubles à proximité du chantier de transformation du Couvent de la Visitation à Nice ont été évacués préventivement mercredi après-midi par les pompiers. Le point sur la situation.

Après une première nuit hors de chez elle, Mariette Innocenti, 91 ans, se trouvait ce jeudi matin, déboussolée, devant les barrières de sécurité qui barrent l'accès de sa rue, la rue Saint-Joseph, en plein cœur du Vieux-Nice.

"Je n'ai pas de vêtements, je n'ai rien du tout ! Cette nuit, j'ai dormi toute habillée à l'hôtel."

Mariette Innocenti, habitante évacuée

Au micro de France 3 Côte d'Azur

Mercredi après-midi, les pompiers sont venus la chercher dans son appartement au dernier étage de l'immeuble où elle vit depuis 40 ans.

Deux immeubles, dont l'entrée de l'un est situé 12 rue Saint-Joseph, l'autre sur la rue du Pertus ont fait l'objet d'un arrêté municipal de "mise en sécurité urgente". Selon les chiffres communiqués par la Ville, "24 logements sont concernés dont la plupart sont inoccupés. Sept personnes sont relogées par les services de la Ville et son CCAS. Un foyer (un parent et son enfant) et une personne se relogent par leurs propres moyens."

Une autre habitante, mercredi après-midi, n'en revenait pas :

Je savais qu'il y avait des problèmes dans l'immeuble. Quand on habite dans le Vieux-Nice, c'est le risque. Mais un arrêté de péril... je suis estomaquée !

Une habitante d'un des immeubles évacués

Au micro de Michel Bernouin, France 3 Côte d'Azur

C'est l'ingénieur de la ville qui a donné l'alerte, après avoir constaté l'affaissement d'un mur maître dans un local au rez-de-chaussée d'un des deux bâtiments mitoyens. Cet ensemble est contigu à l'ancien Couvent de la Visitation.

Le chantier du Couvent de la Visitation en cause ?

Un expert géologue est attendu jeudi sur place.

La Ville se refuse pour l'instant à établir un lien, mais l'expert devra notamment déterminer si cet événement peut être en rapport avec l'important chantier de transformation de l'ancien Couvent de la Visitation. Ce bâtiment d'exception, classé aux Monuments historiques, est en train de devenir un hôtel 5 étoiles.

Le permis de construire a été délivré en 2016, mais le chantier a subi un gros retard en raison de l'opposition farouche de riverains qui avaient attaqué le projet en justice. La Cour de cassation n'avait validé le permis qu'en janvier 2021.

Jean-Pierre Asso, le président du comité de quartier du haut Vieux-Nice, était sur place ce jeudi matin. Lui, a un avis tranché sur l'origine des désordres. Il pointe trois bâtiments anciens qui vont être aménagés par l'hôtel. "Ils ont abattu des planchers à l'intérieur, ce qui a, je pense, fragilisé les structures des immeubles mitoyens."

"Ils y sont allés avec des pelles mécaniques. Je pense qu'on va avoir des surprises. Il ne faut pas oublier que ces immeubles sont posés sur la roche !"

Jean-Pierre Asso, président du comité de quartier

Au micro de Valérie Munch, France 3 Côte d'Azur

Sur la cause exacte de ces désordres ainsi que le risque qui pèse sur ces immeubles, les réponses de l'expert sont attendues avec impatience par les habitants évacués.