Chauffage en panne sur le campus Carlone de Nice : "on garde les gants pour taper à l'ordinateur. Ce n'est pas évident"

Ils viennent en cours en doudoune et en gants. Des étudiants de la faculté de lettres et de sciences humaines de Nice dénoncent l'absence de chauffage dans les amphis.

Ce lundi 13 décembre, c'est jour d'examens partiels. Marie, étudiante en troisième année de musicologie et anthropologie à Nice, a passé ce matin son épreuve de trois heures, avec sa doudoune.

On garde les gants pour taper à l'ordinateur. Ce n'est pas évident.

Marie, étudiante en 3e année.

A l'extérieur, la température en ce mois de décembre est de 7° le matin, pas plus de 13° l'après-midi.

A l'intérieur, une constante autour de 10°. "Il fait froid, d'autant plus que les fenêtres des couloirs restent ouvertes en raison de la Covid" commente Marie. Elle n'est pas la seule étudiante à se plaindre des températures dans les amphithéâtres :

Selon les étudiants, c'est tout le bâtiment principal du campus Carlone qui est privé de chauffage. Seuls l'extension et le gymnase sont chauffés.

"Les professeurs sont les premiers à qui nous nous sommes plaints. Ils nous disent qu'ils n'obtiennent pas de réponse. Eux aussi, ils nous font cours en manteau", précise Marie.

De son côté l'Université Côte d'Azur reconnait une panne de chauffage depuis une semaine  :

Quand nous avons remis la chaufferie en route, une pièce a lâché et à cause de la crise sanitaire et de la pénurie d'acier, elle met du temps à arriver.

Olivier Canin, directeur du patrimoine, Université Côte d'Azur

France Bleu Azur

Ce dernier nous l'assure, la pièce manquante est arrivée ce lundi matin, et la remise en marche est donc imminente.

Entre temps, des convecteurs électriques devaient être installés dans les salles utilisées pour une température minimum de 18°. Ce matin, Marie n'a pourtant pas senti de différence.

Des problèmes de chauffage récurrents à Carlone

Il semble bien que cette absence de chauffage soit un problème chronique sur le campus de Carlone. Dénoncés déjà cette année, fin novembre :

Mais aussi dénoncé les hivers précédents :

C'est visiblement un problème plus large de vétusté qui touche les bâtiments pourtant labélisés "Architecture Contemporaine Remarquable". De nombreux étudiants parlent de fuites d'eau dans les couloirs quand il pleut, ou de vitres cassées.

Un important chantier de rénovation programmé

Le bâtiment de la faculté de lettres Carlone date des années 1960/1970.

L'Université le reconnait, "il ne comporte pas ou peu d’isolation thermique. Les menuiseries sont en simple vitrage sans évoquer les défauts d’étanchéité des joints qui laissent des passages d’air. La chaudière date des années 70 et est très vétuste".

L'Université Côte d’Azur a candidaté au plan de relance national en présentant des projets de rénovation et d’amélioration énergétique. L'objectif est de permettre à ses campus les plus anciens, dont Carlone, de répondre a minima aux standards de 2021. Elle a été lauréate en 2020 avec 54 millions d'euros.

13 millions seront dévolus à la rénovation du campus Carlone. Les travaux commenceront dès cet été et devraient être achevés à l'été 2023.

Marie, étudiante en troisième année, ne connaitra peut-être pas le confort thermique dans son amphithéâtre, mais en tout état de cause les cours en manteaux et doudounes devraient bientôt n'être qu'un mauvais souvenir.