• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Christian Estrosi crée un chèque carburant pour les habitants de la Métropole

Ce chèque carburant sera effectif dès le mois de janvier prochain. / © L.VERDI
Ce chèque carburant sera effectif dès le mois de janvier prochain. / © L.VERDI

Inspiré de ce qui se fait dans les Hauts-de-France, ce chèque de 20 euros sera attribué en fonction de certains critères. Il permettra de pallier un peu l'augmentation des taxes sur les carburants. 

Par Catherine Lioult

Alors que l'augmentation du prix du carburant cristallise tous les mécontentements, alors que l'augmentation du coût de la vie est à l'origine de la mobilisation des gilets jaunes ce 17 novembre prochain,  le maire de Nice et patron de la Métropole, Christian Estrosi, a décidé de créer pour les habitants des 49 communes métropolitaines, un chèque carburant.  
 

Je dénonce les mesures de confiscation prises par le gouvernement avec cette augmentation de la taxes des produits pétroliers. Aujourd'hui où on a besoin de rendre du pouvoir d'achat, ce n'est pas la bonne méthode.


explique t-il.

Cette aide concerne potentiellement 550 000 personnes réparties sur les 49 communes de la Métropole. Il sera attribué sous condition de ressources et en fonction de plusieurs critères : 
► Être salarié ou fonctionnaire en CDI ou CDD  sur le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur.
► Habiter  à plus de 500 mètres d’un arrêt de tramway.
► Ne pas bénéficier d’un abonnement aux transports en commun subventionné par l’employeur.
► Avoir une distance routière entre le domicile et le lieu de travail supérieure à 10 kilomètres.
► Gagner un salaire net inférieur ou égal à 2 fois le SMIC (au 1er janvier de l’année en cours) soit 2 340 € / mois environ au 1er janvier 2018.
Le montant forfaitaire fixé à 20€ par mois et par véhicule.


Reportage : Véronique Varin et Laurent Verdi.

 
 

Perplexité pour certains


Pour certains, toute aide est bonne à prendre en cette période. Pour d'autres, il ne s'agit que de poudre aux yeux.
Cette mesure devrait coûter 500 000 euros pour 2019.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus