Christian Estrosi présente les orientations budgétaires du conseil régional PACA

Le président les Républicains du conseil régional PACA a présenté ce matin les orientations budgétaires: favoriser l'emploi et réduire les dépenses de fonctionnement.

Christian Estrosi souhaite changer de cap. Objectif: faire passer le taux de chômage régional de 12 à 10%. Pour cela, il entend créer une banque régionale de l'apprentissage et augmenter parallèlement les aides aux entreprises de 12% afin que les 25 000 offres d'emploi actuellement non pourvues dans la région trouvent preneur.

Sur le plan de la réductions des dépenses, ce sont 44 millions d'euros que Christian Estrosi entend économiser grâce au non renouvellement des départs en retraite, la réduction du parc automobile et à la vente de la maison de la région, sur la Canebière, à Marseille.

Caméras dans tous les trains

Christian Estrosi a par ailleurs répété qu'il allait équiper tous les trains de PACA de caméras dont les images peuvent être consultées à distance, renforcer la sécurité des gares et des lycées. Il compte également imposer une "charte des valeurs de la République" aux associations qui touchent des subventions régionales. 

Logements sociaux: fin de la double peine

Le maire de Nice a par ailleurs annoncé, au nom de la "solidarité", la fin de ce qu'il appelle "la double peine" pour les maires qui ne respectent pas leurs obligations légales en matière de construction de logements sociaux: ils pourront dorénavant prétendre à toucher autant de subventions régionales que les autres.
Avec 42 communes gravement déficitaires en termes de logements sociaux, la région Paca fait figure de plus mauvais élève de France pour le respect des critères de la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU), qui oblige les communes de plus de 3.500 habitants à en disposer d'au moins 25%.