Côte d'Azur: un Napolitain écroué pour deux vols de montres de luxe d'automobilistes

Un Napolitain - interpellé en flagrant délit après l'arrachage d'une montre de luxe au poignet d'un automobiliste russe sur la Promenade des Anglais à Nice - a été placé en détention provisoire jeudi en attendant son procès le 13 juillet.

Mode opératoire bien rodé

Chaque année sur la Côte d'Azur, les Napolitains sont de retour avec leur mode opératoire bien rodé signé de la Camorra (mafia napolitaine), souligne Nicolas Hergot, chef de la Sûreté départementale des Alpes-Maritimes  Un conducteur de scooter arrive généralement en sens inverse du trafic et dépose un complice qui va s'emparer à pied d'une montre avant de remonter en selle. Parfois les malfaiteurs donnent un coup dans le rétroviseur pour que le conducteur sorte son bras afin de le redresser.

"Aux prises avec la mafia napolitaine"

En comparution immédiate jeudi après-midi au tribunal correctionnel de Nice pour deux vols avec violence, le père de famille napolitain, charcutier au physique poupon, tente d'écraser une larme. "Je m'excuse", dit Salvatore, 34 ans. Sa jeune avocate Anaïs Tarone a plaidé en vain la relaxe en évoquant "un homme extrêmement endetté, aux prises avec la mafia napolitaine qui lui dicte sa conduite".

L'Italien a reconnu deux vols. Le 14 mai, il subtilise une "Patek Philippe" à 16.000 euros au poignet d'un homme germanophone conduisant un cabriolet BMW Z8 immatriculée à Monaco. Il s'était positionné avec un complice sur une route surplombant la mer à la sortie de Nice. Une enquête de la Sûreté départementale des Alpes-Maritimes, exploitant minutieusement les caméras de surveillance, permet de récolter des renseignements sur les suspects et sensibiliser les équipes sur le terrain.

16.000 et 20.000 euros

Mardi 2 juin deux fonctionnaires en civil de la Sûreté départementale assistent en direct à un arrachage de montre à un feu rouge de la Promenade des Anglais et interceptent le voleur avant qu'il ne puisse remonter sur le scooter conduit par son complice. Salvatore vient de s'emparer d'une montre "Jaeger-LeCoultre" de 20.000 euros au poignet d'un Russe conduisant une Range Rover avec des plaques russes.

"Je reste maximum une journée. J'arrive le matin et je repars le soir",


précise devant le tribunal le Napolitain, déjà condamné en Italie avec sursis pour des affaires de stupéfiants et de vols. La mafia napolitaine se méfie et ses pions ne logent pas en France, observe effectivement depuis plusieurs années la police.

La saison avait commencé le 1er mai avec le vol non élucidé au Cap d'Antibes (Alpes-Maritimes) d'une montre de luxe "Patek Philippe" à un million d'euros. Son propriétaire russe avait été suivi par deux malfaiteurs en scooter, en sortant d'un palace de la Croisette de Cannes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter