Coups de feu dans le quartier des Moulins à Nice, un blessé léger et des dizaines d'interpellations

Des tirs ont été entendus dans la nuit de lundi 8 à mardi 9 mai 2023 aux Moulins à Nice. Un blessé léger est à déplorer. Selon Anthony Borré, premier adjoint au Maire de Nice, c'est la deuxième nuit consécutive que des tirs ont lieu dans ce quartier.

Deuxième nuit d'affilée de tirs dans le quartier des Moulins, situé à l'extrémité sud-ouest de Nice. Cette fois-ci, dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 mai, un homme a été blessé légèrement.

Ces coups de feu nocturnes sont "des réactions par rapport à des opérations massives que nous menons depuis un mois", selon Anthony Borré, premier adjoint au Maire de Nice et adjoint à la sécurité, dans la matinale de France Bleu Azur et France 3 Côte d'Azur ce mardi. "Nous interpellons environ trente délinquants par semaine."

L'élu souhaite faire évoluer le dispositif de sécurité mis en place aux Moulins : "Il faut fouiller les caves et les garages où on sait qu’il y a beaucoup de drogues et d’armes qui sont, sans doute, logées."

Il faut des moyens supplémentaires (...) puisqu’on voit que les délinquants s’adaptent à la présence qui est la nôtre, y compris la nuit puisque c’est la nuit, depuis deux jours, que les tirs se font et non plus en plein jour comme c’était le cas la semaine dernière. Je suis partisan de la présence de l’armée dans ce quartier.

Anthony Borré, premier adjoint au Maire de Nice

Des drones pour survoler le quartier

Sur Twitter, le député de la première circonscription des Alpes-Maritimes et président LR s'est exprimé sur le sujet.

La police nationale et la préfecture viennent de le confirmer : dès aujourd'hui, des drones seront utilisés pour survoler le quartier.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité