Covid 19 : intensification des contrôles à l'aéroport de Nice-Côte d'Azur

Le préfet l'a annoncé la semaine dernière, à l'aéroport de Nice, les tests Covid se sont intensifiés. Des contrôles aléatoires réalisés sur quelques passagers venant d'atterrir, mais aussi le choix de tester intégralement tous les passagers d'un vol par jour.

Le préfet l'a annoncé la semaine dernière, les tests Covid se sont intensifiés en ce lundi 1er mars 2021 à l'aéroport de Nice.
Le préfet l'a annoncé la semaine dernière, les tests Covid se sont intensifiés en ce lundi 1er mars 2021 à l'aéroport de Nice. © Michel Bernouin. France Télévisons.

Le préfet l'avait annoncé la semaine dernière. Dès ce week-end à l'aéroport de Nice, les tests Covid se sont intensifiés.

Des tests aléatoires de passagers

Il y a, d'une part, des contrôles aléatoires réalisés sur quelques passagers qui viennent d'atterrir ; d'autre part, chaque jour, un vol est désigné pour que l'intégralité de ses passagers soit testée avec évidemment une recherche spécifique des variants.

Des tests réalisés sur l'intégralité des passagers d'un même vol

C'est le cas du vol en provenance de Londres qui a atterrit, hier, à l'aéroport Nice Côte d'Azur à 17h05.

La centaine de passagers à bord est systématiquement testée. 

Dès l'atterrissage de l'avion ciblé, toutes les personnes qui sortent de l'appareil montent dans bus et sont acheminées dans une salle dédiée.
Dès l'atterrissage de l'avion ciblé, toutes les personnes qui sortent de l'appareil montent dans bus et sont acheminées dans une salle dédiée. © Michel Bernouin/France Télévisions

Dès l'atterrissage de l'avion, toutes les personnes qui sortent de l'appareil sont invitées à monter dans un bus et sont acheminées dans une salle dédiée.

Elles sont alors prises en charge par le SDIS 06 qui leur fait remplir un formulaire juste avant de procéder à un test PCR.

 

Le PCR, c’est le fameux prélèvement nasal qui fait pleurer les yeux.

Commissaire Jean Gazan, Directeur adjoint de la Police aux frontières des Alpes-Maritimes 

 

 Chaque jour, la police cible un vol sur lequel 100% des passagers sont testés.
Chaque jour, la police cible un vol sur lequel 100% des passagers sont testés. © Michel Bernouin. France Télévisions.

 

Un rituel auquel se plient la plupart des passagers, comme cette Azuréenne installée à Londres.

 

Je peux comprendre qu’on vérifie.  Après on a déjà effectué un test au départ. C’est bcp d’étapes et je n'ai pas forcément envie d’avoir un coton-tige tous les jours dans le nez.

Yness Djelilate, azuréenne installée à Londres.

En cas de test positif, la Police Aux Frontières des Alpes-Maritimes peut renvoyer les passagers concernés dans l’avion sur le champ.

 

Des tests à séquençage pour identifier un éventuel variant du coronavirus

 

D'autres, toutefois, y mettent un peu moins de bonne volonté prétextant qu'ils ont déjà fait ce test avant le départ de leur vol.

Ce à quoi les autorités françaises rétorquent que le test PCR effectué à leur arrivée à l'aéroport de Nice Côte d'Azur est un prélèvement qui sera analysé en profondeur, avec un séquençage spécifique pour identifier un éventuel variant du coronavirus.

 

L’objectif est de prélever l’ensemble des passagers d'un vol sur un type de test RT PCR. Un laboratoire niçois donnera les résultats dans les 24h.

Franck Nevache Cadre de santé au Service départemental d’incendie et de secours des Alpes-Maritimes.

 

Michel Bernouin et Denise Delahaye

 

Sur près de mille prélèvements déjà réalisés, aucun ne s’est, pour l’instant, révélé positif.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société transports économie transports aériens confinement