Covid 19 : malgré le confinement le week-end, les réanimations toujours en hausse

Les confinements locaux le week-end se poursuivent à Nice ou Dunkerque. En Paca, le département des Alpes-Maritimes reste le plus touché. Les hospitalisations en réanimation progressent. De quoi mettre en doute l'efficacité de la mesure de confinement partiel. 

Illustratrion. Nice, la promenade des Anglais, sous temps Covid.
Illustratrion. Nice, la promenade des Anglais, sous temps Covid. © VALERY HACHE / AFP

Au niveau régional, la circulation du Covid se stabilise selon le dernier bulletin de l'agence régionale de santé du 9 mars. "Concernant le taux de positivité, la forte hausse observée chez les 5-15 ans se poursuit", précise l'ARS Paca.

"Si les hospitalisations conventionnelles pour Covid-19 ont légèrement baissé, poursuite l'ARS, les hospitalisations en réanimation (et autres soins critiques) continuent d'augmenter. Le nombre de personnes décédées à l'hôpital diminue depuis cinq semaines mais reste à un niveau élevé.

La mesure de confinement partiel peine à démontrer son efficacité. Cette mesure ne fait pas l’unanimité, ni chez les élus, ni dans le corps médical, pour lutter contre une hausse des contaminations dopée par le variant anglais. 

En région Paca, le taux d'occupation des lits de réanimation est de 91%, à peine moins 88,8 % dans les Alpes-Maritimes. Au niveau régional encore, le taux d'incidence est de 329 pour 100.000 habitants, en diminution. Mais cette baisse "est essentiellement liée à la baisse du taux de dépistage", indique l'ARS Paca.

La vaccination a connu le week-end dernier un coup d'accélérateur. Plus de 30.000 doses ont été administrées. Plus de 30% de la population âgée de 75 ans et plus a reçu une première dose de vaccin et plus de 15% ont reçu deux doses.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement