Déconfinement : Olivier Véran confirme l'ouverture des boîtes de nuits en juillet

Le ministre de la santé, Olivier Véran l'a annoncé ce jeudi 17 juin chez nos confrères de RMC, les boites de nuit vont pouvoir ouvrir en juillet. Une réouverture tardive. Les syndicats de la profession en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, réagissent.  

Les discothèques vont pouvoir ouvrir dès ce vendredi soir
Les discothèques vont pouvoir ouvrir dès ce vendredi soir © Patrice LAPOIRIE Max PPP

Selon le syndicat national des discothèques et lieux de loisir, les discussions étaient en cours avec le gouvernement pour une ouverture début juillet. Olivier Véran confirme la volonté du gouvernement de tenir ce calendrier. 

Cette nouvelle devrait réjouir les professionnels, ils étaient les seuls à ne pas avoir de planning bien défini pour l'ouverture de leurs établissements. 

Nous travaillons sur un protocole sanitaire strict pour pouvoir ouvrir les discothèques dès juillet.

Olivier Véran

Alain Griset, le ministre en charge des petites entreprises travaille avec les professionnels pour mettre en place un protocole sanitaire et permettre la réouverture.

Les dirigeants de boîtes de nuit doivent rencontrer le président et le gouvernement le 21 juin. La date est symboliquement bien choisie. Le jour de la fête de la musique devrait sceller le sort des établissements de nuit pour cet été. Rappelons que le secteur est à l'arrêt depuis mars 2020. 

Jauges, pass sanitaire, aérations, toutes les mesures sont envisagées pour permettre la réouverture mais "il ne faut pas que les conditions soient trop strictes" préviennent les patrons de discothèques sinon ce sera une usine à gaz et ça risque de planter la saison. 

On est très heureux mais on attend les détails, ça change tous les jours, il va falloir se préparer en une semaine.

Jean-Simon Faby

Jean-Simon Faby, Directeur de l'établissement Le Mistral à Aix-En-Provence se dit satisfait mais prudent : " on attend ça depuis 1 an mais il faut voir les conditions. On attend les détails, ça change tous les jours, il va falloir se préparer en une semaine. On nous parle de pass sanitaire, de tests antigéniques systématiques... on est dans le flou". La piste de danse devrait être accessible mais quid du bar, les gens pourront-ils rester debout ? Les fumoirs devraient être fermés ainsi que les vestiaires.

On lève les restrictions partout ailleurs et nous, on nous impose des conditions drastiques.

Jean-Simon Faby

Les professionnels vont devoir s'organiser en peu de temps, dans le cas du Mistral, le personnel est toujours là mais dans certains établissement il faut repartir de zéro. 

Reste le sentiment d'être encore à contre courant : "On lève les restrictions partout ailleurs et nous, on nous impose des conditions drastiques".

Les syndicats demandent donc le maintient des aides pour pallier le début de saison qui devrait être compliqué, surtout si les jauges sont cantonnées à 65% en juillet. 

Jean Roch propriétaire du VIP Room à Saint-Tropez est inquiet pour sa saison 2021 qui devrait commencer bien tard (en juillet si le président le confirme)
Jean Roch propriétaire du VIP Room à Saint-Tropez est inquiet pour sa saison 2021 qui devrait commencer bien tard (en juillet si le président le confirme) © Alexandre dequidt France Télévisions

Le propriétaire du VIP Room à Saint-Tropez partage l'inquiétude de son collègue aixois. "On espère une date au deux juillet. On est déjà en retard, nous sommes les plus sanctionnés de toutes les professions, là il y a urgence. C’est vital pour toutes les familles qui dépendent du monde la nuit. C’est aussi important pour l’économie de la France. Les touristes choisissent en ce moment entre l’Espagne, l’Italie ou la France." Alexandre Dequidt et Maxime Meneuveaux l'ont interviewé ce jeudi 17 juin. 

Le président devrait annoncer le jour de fête de la musique, quand est-ce que nous allons pouvoir danser jusqu'au bout de la nuit.

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie déconfinement société loisirs sorties et loisirs