Des œuvres exceptionnelles du Louvre invitées au Musée National du Sport de Nice

durée de la vidéo : 00h03mn22s
En prélude aux Jeux Olympiques qui se dérouleront en France en 2024, le Musée National du Sport de Nice célèbre "les Victoires" en exposant 28 chefs d'œuvre en provenance du Louvre. Un prêt tout-à- fait exceptionnel. ©France 3 Côte d'Azur

Quand le Louvre s'invite à Nice ! De ce jeudi 6 avril au 17 septembre prochain, le Musée National du Sport de Nice propose avant l'heure d'aborder les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 en proposant une exposition intitulée "Victoires". Visite en avant-première.

"Victoires" au pluriel. Comme une rencontre entre le passé et le présent : l’art ancien et le sport, à travers ses valeurs universelles. Pour ce faire, le Musée du Louvre a exceptionnellement prêté au Musée National du Sport de Nice 28 œuvres issues de ses collections d’antiques, de sculptures des temps modernes et de peintures.

Une exposition autour de la fraternité, de l’égalité et de l’excellence, un dialogue inédit entre les objets d'art de ses collections et les œuvres du musée du Louvre.

Les 28 œuvres ont été choisies parmi des chefs-d'œuvre et dans plusieurs départements du Musée du Louvre, peinture, sculpture et puis antiquités grecques, étrusques et romaines. Et ce, pour répondre aux olympiades culturelles.

Florence Dinet, co-commissaire de l'exposition "Victoires" pour le Musée du Louvre

Le Louvre s'invite à Nice

La déesse Niké a donné son nom à Nikaïa, l'antique Nice. Alors quoi de plus évident pour Nice, aujourd'hui, que d'accueillir, cette exposition dédiée aux victoires.

Guerrière dans l’Antiquité, la jeune femme ailée récompensait aussi les athlètes lors des jeux.

Des lutteurs de marbre, des amphores antiques figurant Niké, la déesse grecque de la Victoire :

Dans les coulisses du voyage

Le mardi, comme dans tous les musées nationaux, est le jour de fermeture au Musée du Louvre. Un jour où nul visiteur ne s’agite dans les couloirs du célèbre établissement parisien.

De-ci, de-là, les gardiens font leur œuvre, arpentant les couloirs en veillant à ce que rien ne perturbe la quiétude de ce jour, où le musée leur appartient.

Pourtant, un mardi des semaines passées, il y a un peu plus de mouvement que d’habitude.

Les uniformes des gardiens ne sont pas les mêmes, la Victoire de Samothrace ne s’y trompe pas. Ce sont des transporteurs, des experts du déménagement. Leur spécialité, chouchouter les chefs-d'œuvre pour que leur voyage se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Symbole du lien intime entre le sport et la guerre pendant l'Antiquité, une réplique de la Victoire de Samothrace accueillera le public avec des valeurs devenues universelles.

Chacun de ces trésors dispose même de son écrin sur mesure.

Un peu plus loin, celui qui a quitté son piédestal, c'est le Diadumène, l'archétype du corps de l'athlète. Cette statue romaine du 2e siècle se prépare pour ce grand voyage vers les rives de la Méditerranée.

Un camion, aussi sécurisé que banalisé, a transporté tout ce petit monde pour que 24 h plus tard l'inestimable cargaison arrive, en toute discrétion, à Nice où chaque œuvre a sa place.

Nous utilisons des services d'emballeurs professionnels. C'est tout sauf un déménagement banal, c'est du sur-mesure. Les œuvres sont mises dans des caisses à banc, où le moindre millimètre est pris en compte.

Ludovic Laugier Conservateur Antiquités Grecques Musée du Louvre.

Sur le thème des victoires, l'exposition en prélude aux Jeux Olympiques met en regard les représentations anciennes en provenance du Louvre, avec des pièces contemporaines du musée niçois.

Comme des face-à-face.

Malgré les siècles qui les séparent, ces lutteurs célèbrent le même culte du corps victorieux. Le Diadumène a trouvé, comme en miroir, le portrait du décathlonien Kevin Mayer, l’espoir de médaille français :

De Paris à Nice, les toiles, elles, ont besoin de temps pour s'acclimater au taux d'humidité. Elles restent dans leur écrins 48 h avant d'être accrochées. Tout est à découvrir, au frais, dès ce jeudi 6 avril.

Cette exposition ne pouvait donc trouver autre écrin que le Musée National du Sport de Nice.

L'exposition "Victoires" bénéficie du label "Olympiade Culturelle".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité