Deux morts après le crash d'un hélicoptère, près du col d'Eze, qui devait atterrir à Monaco

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori .

En début d'après-midi, vers 14 heures, un hélicoptère Airbus H130 de la compagnie Monacair s'est écrasé à proximité du col d'Eze, à flan de collines. Le bilan provisoire fait état de 2 personnes décédées selon les pompiers, le pilote d'une trentaine d'années était originaire de la région.

L'hélicoptère évoluait entre Eze et Villefranche, ce vendredi 25 novembre vers 14 heures, lorsque pour des raisons encore inconnues, l'appareil a percuté le sol, à proximité du col d'Eze.

Ce sont 53 sapeurs-pompiers qui ont été déployés sur le site du crash, le bilan provisoire est de 2 personnes décédées à cette heure.

Les pompiers sont intervenus dans une zone difficile d'accès, escarpée, mais aucun risque de propagation de feu à la végétation n'a été relayé par le SDIS 06.

D'après nos informations, une brigade cynophile était sur place dans l'après-midi pour tenter de localiser un éventuel troisième passager qui était à bord. Il aurait pu sauter de l'appareil avant l'impact.

Un substitut du procureur de la République de Nice, Xavier Bonhomme, s'est rendu également se rendre sur place.

Quel appareil ?

L'hélicoptère de la compagnie Monacair qui s'est écrasé est un Airbus H130, dont l'autonomie d'excède pas 530 kilomètres. Il peut accueillir 6 personnes et peut atteindre une vitesse de 220 km/h. C'est un appareil récent, il a été commercialisé par la firme européenne il y a 5 ans.

L'appareil appartient à la société Monacair, une compagnie rachetée il y a peu par un groupe américain.

La compagnie monégasque a communiqué après 17 heures, pour expliquer qu'un de leurs "hélicoptères de type H130 T2, immatriculé 3A-MVT a perdu tout contact" ce vendredi. Elle confirme que le plan de vol était établi entre Lausanne, en Suisse, et  Monaco; que les premiers éléments indiquent que l’hélicoptère transportait 1 passager et 1 membre d’équipage.

Au nom de Monacair, nous présentons en ces douloureux instants toutes nos condoléances et notre plus grand soutien aux familles des victimes. Toutes les mesures nécessaires pour assister les familles ont été d’ores et déjà mises en place. Une cellule psychologique d’urgence sera disponible afin de s’assurer de la prise en charge des traumatismes émotionnels.

Direction de Monacair

Les conditions de vol étaient normales ce vendredi à la mi-journée, sans vents importants ou conditions de visibilité réduite.

La compagnie fait savoir qu'à ce stade de l’enquête, "aucun élément concernant les circonstances de cet accident ne peut être prononcé par la compagnie".

Monacair assure être en "relation constante avec les autorités pour déterminer les causes de cet accident." Elle tiendra informée "continuellement sur l’avancée de l’enquête auprès des Autorités du BEA et de la GTA."

L'enquête a été confiée à la gendarmerie par le procureur de la République.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité