Éboulement, état des routes et circulation : le point après les importantes pluies dans les Alpes-Maritimes

Des records de pluie sur le littoral, des dégâts sur les routes, de la neige à revendre en station... Le département des Alpes-Maritimes est en vigilance jaune risques avalanches. Prudence et équipements spéciaux sont obligatoires dès 900 mètres d'altitude.

Jusqu'à 110 mm d'eau en 24h à Nice, dans les Alpes-Maritimes. C'est un record de pluie pour un mois de février, d'après le prévisionniste de Météo France François Jobard.

Les conséquences de ces pluies abondantes sont encore bien visibles ce mardi matin.

Éboulement à Nice ouest

Ces conditions météorologiques ont provoqué des dégâts et des perturbations, notamment à Nice, où une maison a été partiellement détruite par un éboulement la nuit dernière. Dans le quartier du vallon Sabatier à 1h40 du matin ce mardi 27 février, 500 mètres cubes de terre ont emporté une partie de la maison côté falaise et endommagé un hangar.

Le sinistre n'a pas fait de victimes, la maison était inhabitée. 4 véhicules et 1 poids lourd ont été partiellement ensevelis. Après reconnaissance, un immeuble voisin de 14 logements serait menacé par un risque d'affaissement. 6 des appartements dont l'entrée jouxte la falaise ont été placés en péril imminent.

Ce sont 8 personnes qui sont relogées par la mairie de Nice. Un périmètre de sécurité a été mis en place.

Sur les routes

Sur le réseau départemental et la bande littorale, un autre éboulement rend la circulation difficile sur la RD 105 à Saint-Cézaire-sur-Siagne. Le trafic est perturbé depuis le 26 février, en début d'après-midi, et pour une durée indéterminée.

Sur le réseau métropolitain, circulation perturbée sur la RM 2204 sur la bande littorale à la Trinité. Un éboulement s'est produit tôt le matin du 26 février. La durée des perturbations est indéterminée.  

À Èze, c'est une chute d'arbre qui a interrompu le trafic depuis le 26 février 6h30 sur la RM 2564. La perturbation est toujours en cours.  

Pré-alpes et montagne

Le risque de verglas et les conditions de conduite restent difficiles dans les secteurs de Gréolières, Tende et Entraunes. Le montage d'équipements hivernaux adaptés est fortement recommandé.

La vitesse doit être réduite dans les secteurs de Saint-Auban, Séranon, Sospel, Valberg et Turini.

Dans les vallées de la Tinée et de la Vésubie, les équipements spéciaux obligatoires à partir de 900 mètres d'altitude.

Le risque d'avalanches est également élevé ce mardi 27 février. Une vigilance jaune est cours pour les massifs maralpins.