Cet article date de plus de 4 ans

L'église Saint-Pierre d'Arène à Nice perturbée en pleine messe de Pâques

Un important dispositif policier a été déployé dans une église du centre-ville de Nice qui a été perturbée en pleine messe de Pâques par l'interpellation d'un homme jugé menaçant, ce dimanche 16 avril.
Les paroissiens de l'église Saint-Pierre d'Arène à Nice sont sortis dans le calme à la fin de la messe de Pâques.
Les paroissiens de l'église Saint-Pierre d'Arène à Nice sont sortis dans le calme à la fin de la messe de Pâques. © Laurent Verdy
L'église Saint-Pierre d'Arène a été perturbée en pleine messe de Pâques et un individu en a été évacué. Un périmètre de sécurité a été mis en place dans le quartier, ainsi qu'un important dispositif policier, qui a été levé peu après 12 heures.

L'homme a été interpellé à l'intérieur de l'église et évacué dans le calme avec les paroissiens qui l'entouraient tandis que la messe se poursuivait.

On les aura tous


Il assistait à l'office en portant des gants et en transpirant à grosses gouttes, avec une attitude menaçante qui a inquiété les paroissiens. Ces derniers ont donné l'alerte via leur téléphone.

Il a également prononcé les mots "on les aura tous", selon le père Gil Fiorini, qui a poursuivi la messe après que l'homme ait été interpellé et évacué.


L'église, qui était bondée et comptait 1.500 personnes n'a pas été évacuée dans son intégralité. Selon notre journaliste sur place, la plupart des fidèles qui étaient présents ne se sont d'ailleurs rendu compte de rien pendant la messe. 

Reportage de Laurent Verdi, Richard De Silvestro et Céline Espagnol.

durée de la vidéo: 01 min 04
L'église de Saint-Pierre-l'Arène à Nice perturbée en pleine messe

Après son interpellation par les policiers, le dispositif a été levé et la messe s'est terminée vers 12h30. L'homme a été emmené à la caserne Auvare, selon l'AFP, qui ajoute en citant une source judiciaire que l'homme avait déjà été signalé par le passé, notamment en proférant des menaces similaires sur la plage.
 


Le père Gil Fiorini a publié sur Facebook une vidéo de la fin de la messe, où il informe les fidèles qui se trouvaient à l'avant de la salle de ce qu'il s'est passé et les rassure.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers terrorisme religion