Remaniement : Rachida Dati "avait sans doute raison" quand elle parlait des Macronistes comme des traitres, lance Eric Ciotti

Le président du parti Les Républicains a réagi à l'annonce de la nomination de l'ancienne garde des Sceaux au ministère de la Culture. Il est l'invité de Dimanche en politique ce dimanche sur France 3 Côte d'Azur.

La réaction a été instantanée, Eric Ciotti, président du parti Les Républicains a publié un tweet dès la nomination de Rachida Dati au gouvernement : "Rachida Dati a fait le choix d’entrer au Gouvernement. Elle se place en dehors de notre famille politique. Elle ne fait désormais plus partie des Républicains. Nous sommes dans l’opposition, nous tirons donc les conséquences de son choix avec regret."

En 2022, Rachida Dati se disait "force d'opposition" et critiquait le gouvernement d'Emmanuel Macron. Aujourd'hui, l'ancienne garde des Sceaux du gouvernement Fillon (en 2007 puis en 2010) intègre le gouvernement Attal (Renaissance) comme ministre de la Culture. 

Une nomination qui passe très mal au sein de son parti Les Républicains. 

Eric Ciotti a répondu aux questions de Didier Brignand de France 2, lors de la cérémonie des vœux du département des Alpes-Maritimes à Nice ce 11 janvier : 

J'ai appris avec tristesse la nomination de Rachida Dati. Elle a fait, par la même, le choix de quitter notre parti.

Eric Ciotti

à France 2

Rachida Dati aurait informé personnellement Eric Ciotti de sa nomination. Elle rejoint la liste des membres des Républicains qui ont quitté le parti comme Christian Estrosi ou Renaud Muselier. 

Catherine Vautrin, elle aussi membre des Républicains a rejoint le gouvernement Attal. 

Il est l'invité de Dimanche en politique

Eric Ciotti est l'invité de Dimanche en politique ce dimanche sur France 3 Côte d'Azur. Lors de l'enregistrement dans les conditions du direct ce vendredi 12 janvier, il a redit que pour lui "la politique , c'est assez simple : c'est de la clarté et de la fidélité à des convictions, à des valeurs, sans déroger pour servir l'intérêt général".

durée de la vidéo : 00h00mn41s
Remaniement : Rachida Dati "avait sans doute raison" quand elle parlait des Macronistes comme des traites, lance Eric Ciotti ©FTV

Une façon de voir son engagement en politique et d'ainsi juger que pour Rachida Dati "il faut de la clarté dans l'appartenance à un parti politique qui est dans l'opposition. Ce qui est contradictoire, à être membre d'un gouvernement."

Selon lui, il faut "cette exigence de clarté." Alors que d'anciennes citations de Dati ressortent sur les réseaux sociaux depuis ce jeudi soir, des phrases où elle disait "le Macronisme c'est des traites de droite et des traites de gauche..."

Réponse du président des LR : "c'est elle qui le définissait ainsi... Elle avait sans doute raison..." 

> L'intégrale de Dimanche en politique sera disponible sur France.tv