Emmanuel Macron rend hommage à Samuel Paty et relève le défi de McFly et Carlito : des élus de PACA dénoncent

Ce jeudi 2 septembre, Emmanuel Macron a souhaité aux élèves une bonne rentrée. Il a rappelé l'importance des gestes barrières avec une photo des YouTubeurs McFly et Carlito. Puis, il a ensuite rendu hommage à Samuel Paty. Plusieurs élus de droite se sont indignés de cet enchainement.

Emmanuel Macron en déplacement à Marseille ce jeudi, jour de la rentrée scolaire, a rendu hommage dans une courte vidéo à Samuel Paty, l'enseignant qui avait été décapité en octobre 2020 après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

"J'ai une pensée toute particulière pour les parents et les collègues de Samuel Paty", a dit le chef de l'Etat. 

Un message publié sus les réseaux sociaux en ce jour de rentrée scolaire et qui n'a pas manqué de faire réagir.

Les réactions sont venues des élus de la droite et de l'extrème-droite notamment.

"L’indécence à son paroxysme, Macron évoque Samuel Paty avec une photo de McFly et Carlito. Le en même temps est un naufrage !" a ainsi tweeté le député des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti ce jeudi.

En lisant ces mots, des internautes ont eu le sentiment que le Président de la République avait sciemment rendu hommage au professeur assassiné avec une photo de deux YouTubeurs dans les mains.

Pourtant, ce n'est pas exactement ce qu'il s'est passé. Il faut reprendre la chronologie de la vidéo pour bien décrypter le message.

Un défi

Pour comprendre le message présidentiel et le geste, il faut remonter au mois de mai dernier.

Emmanuel Macron avait alors accepté un défi donné par Mc Fly et Carlito (deux YouTubeurs) lors d'un concours d'anecdotes. Il devait faire un discours avec une photo des deux protagonistes.

Pari tenu ce 2 septembre. Dans la vidéo postée sur son compte Twitter, ce jeudi, Emmanuel Macron a bien adressé un message aux Français pour la rentrée et a montré ce fameux cliché. Le portrait des deux amuseurs. 

Un moment qui faisait sens puisque le Président a tenu a rappeler l'importance des gestes barrières.

"Cette rentrée se fait avec le virus qui continue de circuler. Face au virus, il y a les fameux gestes barrières, la fameuse chanson de nos amis McFly et Carlito", a précisé Emmanuel Macron en montrant le cadre avec les deux auteurs de cette chanson sur la distanciation physique.

Une vidéo YouTube qui avait dépassé les 15 millions de vues : 

L'hommage à Samuel Paty 

Le président a ensuite retourné la photo, avant d'insister sur la vaccination pour les adolescents.

"Trois adolescents sur cinq sont allés vers la vaccination, il faut continuer à vous faire vacciner" a t-il martelé.

Ce n'est qu'à la fin de la vidéo, le cadre toujours retourné, qu'il a alors rendu hommage au professeur Samuel Paty.

 "En cette rentrée, j'ai une pensée toute particulière pour les parents et les collègues de Samuel Paty, personne n'a oublié", a souligné Emmanuel Macron. Avant d'ajouter : "cela nous rappelle combien le beau métier d'enseigner est au cœur de la nation, de notre pacte pour nos enfants et pour nous tous."

A la fin de sa vidéo, il s'est s'adressé aux élèves qui ressentent l'angoisse au matin de la rentrée. "J'espère que ce soir, cette angoisse sera dissipée. Bon courage", conclut-il.

"L'indécence du en même temps" 

Evoquer les YouTubeurs avant de parler de Samuel Paty dans une seule et même vidéo, a donc suscité l'indignation de plusieurs personnalités politiques de droite et d'extrême droite. 

"Rendre hommage au regretté professeur Samuel Paty, assassiné par l'islamisme, tout en exposant la photo de deux guignols de YouTube dans le cadre d'un pari potache : les mots manquent pour qualifier ce niveau d'indécence et d'irrespect", a tweeté Marine Le Pen.

Tandis que la sénatrice LR des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer fustigeait "l'indécence du en même temps."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emmanuel macron politique faits divers polémique société les républicains rentrée scolaire éducation réseaux sociaux marine le pen rassemblement national