Cet article date de plus de 7 ans

Evacuation d'un campement de Roms, sur les rives du Var, entre Nice et Saint-Laurent-du-Var

Une quarantaine de Roms ont été évacués dans le calme des berges du Var, au niveau du pont autoroutier de l'A8, où ils s'étaient réinstallés après une précédente expulsion. Le campement était jugé insalubre et dangereux. Certains ont fait une demande pour bénéficier de l'aide au retour en Roumanie.
© France3 Côte d'Azur

Un campement de Roms installé à l'ouest de Nice sur les berges du fleuve Var, jugé "insalubre et dangereux", a été évacué puis démantelé, a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes.
Les familles "ont quitté les lieux à la demande des forces de l'ordre, sans incident particulier", note-t-elle.
Le Conseil général des Alpes-Maritimes, qui précise qu'un total de 70 personnes se trouvaient sur place, a immédiatement procédé à la démolition du campement de fortune.
Le tribunal administratif de Nice avait ordonné à la mi-novembre l'évacuation de ce campement illicite à la suite d'une demande du président UMP du Conseil général, Eric Ciotti.
En mai, ces mêmes berges menacées d'inondation avaient déjà été évacuées une première fois, après une procédure administrative identique.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société