Les facteurs des Alpes-Maritimes en grève illimitée

Les facteurs des Alpes-Maritimes en grève devant les bureaux de poste de Nice, le lundi 9 septembre / © FTV / V.Varin
Les facteurs des Alpes-Maritimes en grève devant les bureaux de poste de Nice, le lundi 9 septembre / © FTV / V.Varin

La grève des facteurs de Roquebrune Cap-Martin fait tache d'huile. Lundi 9 septembre, les facteurs des Alpes-Maritimes ont débuté une grève illimitée pour protester contre la réorganisation de leur service.

Par Pierre-Olivier Casabianca

Dans les Alpes-Maritimes les facteurs se mobilisent contre un projet de réorganisation de leurs tournées. Lundi 9 septembre les postiers ont entamé une grève illimitée. D'après la CGT, lors de ce 1er jour de contestation, près de 300 facteurs auraient cessé le travail dans tout le département, soit 30% des effectifs. Un chiffre contesté par la direction qui estime le taux de grévistes à 7%.
 
Un reportage de : V.Varin / D.Beaumont / N.Brancato

Les facteurs du département protestent contre la mise en place d'une coupure méridienne "qui rallongerait le temps de travail des facteurs. Leur tournée pourrait se terminer à 15h30, voire 17 heures pour les plus tardives", explique Rémi Demouveaux, Délégué CGT La Poste à Peymeinade. D'après lui les postiers sont à bout : "Depuis de nombreuses années on rallonge les tournées, certaines sont suprimées avec comme argument la baisse du trafic courrier. Il y a un gros changement des conditions de travail qui se préparent voire même qui ont déjà été mises en place sur certains bureaux." 

Pour les syndicats, cette réorganisation chamboule le rythme des salariés tout en s'attaquant à leur pouvoir d'achat. "Certains facteurs s'étaient organisés pour garder leurs enfants l'après-midi, ce ne sera plus possible. D'autres cumulaient un second travail afin de pouvoir vivre correctement. Il faut savoir qu'après 20 ans de travail des facteurs ne touchent que 1.300 euros par mois", se désole Rémi Demouveaux.
 

Ce mouvement fait suite à celui des facteurs de Roquebrune Cap-Martin. Durant  3 semaines une partie des salariés de la Poste étaient en grève pour protester contre la réorganisation de leurs tournées. 
Le mouvement s'est terminé fin août. Les grévistes ont obtenu peu d'avancées : la réorganisation du centre de distribution de Roquebrune, qui devait commencer début octobre, a été reportée au 19 novembre. Quant aux tournées colis, elles seront renforcées jusqu'au 18 janvier ; l'étalement des jours de grève se fera sur 5 mois.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus