Cet article date de plus de 6 ans

Fouilles sous-marines près du port de Nice

Le premier port de la ville de Nice date du 17e siècle. Des fouilles archéologiques sous-marines au niveau de la jetée Saint-Lambert à Nice ont permis de répertorier et cartographier plusieurs centaines de blocs qui ont servi à la construction de cet ouvrage.
© France 3 Côte d'Azur
Les fouilles archéologiques sous-marines au niveau de la jetée saint Lambert à Nice se terminent. Cette troisième et dernière campagne marque la fin du travail de recherche sur l'histoire du premier port de la ville datant du 17 ème siècle.
Une dizaine d'archéologues ont, pendant trois ans, répertorié et cartographié plusieurs centaines de blocs qui ont servi à la construction de ce port.
Les plongeurs ont passé plus de deux cents heures sous l'eau pour remonter à la surface l'histoire du premier port de Nice.

De gros blocs de pierre jetés dans l'eau

La construction de cette anse au bout de la plage des Ponchettes s'est faite à l'époque à "pierre perdue", c'est-à-dire, en jetant de gros blocs de pierre dans l'eau. Mais malheureusement, cette ébauche de port n'a jamais été terminée: les coups de mer et le montant exorbitant du projet ont eu raison de lui. Pus tard, en 1749, les ingénieurs du Roi ont déplacé le projet un peu plus loin, dans la plaine de Lympia, où se trouve toujours aujourd'hui le port du même nom. 
 

Le Casino Jetée-Promenade

Les archéologues sous-marins de la ville de Nice s'attaqueront bientôt à d'autre vestiges, plus récents, du patrimoine local: le Casino de la Jetée-Promenade construit au 19 siècle et démoli pendant la deuxième guerre mondiale. 

durée de la vidéo: 01 min 33
Fouilles archéologiques sous-marine à Nice

Intervenants: 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture