GP d'Australie : Qualifications reportées pour cause de mauvais temps

Les essais qualificatifs de Jules Bianchi au GP d'Australie / © AFP
Les essais qualificatifs de Jules Bianchi au GP d'Australie / © AFP

Des trombes d'eau ont sérieusement perturbé la séance de qualifications. La direction de course à Melbourne a décidé de reporter Q2 et Q3 demain dimanche à 11h heure locale, soit 1h en France, avant le GP à 17h (7h heure française). Le niçois Jules Bianchi a été éliminé de la séance de Q1.

Par Lise Riger

Mauvaises conditions météo obligent, la 2e et la 3e parties (Q2 et Q3) de la séance de qualifications pour le Grand Prix d'Australie de Formule 1, 1re manche de la saison 2013, ont été reportées à dimanche matin à 11h00 locales. Après plusieurs reports successifs, la Q2 (15 minutes) devait débuter à 18h50 locales (07h50 GMT), suivie à priori de la Q3 (10 minutes), mais la nuit commençant à tomber sur la piste australienne, sous un ciel plombé par de gros nuages, ont incité la direction de course à prendre la décision la plus sage.La course sera disputée comme prévu dimanche à 17h00 locales (06h00 GMT), soit six heures après la fin des qualifications. 

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes), meilleur temps d'une séance de qualifications tronquée, car amputée des deux tiers par la pluie, et le Français Romain Grosjean (Lotus), meilleur chrono des derniers essais libres, sur le sec, ont été les seuls à surnager ce samedi au Grand Prix d'Australie.

Seul résultat concret et définitif de cette journée bien arrosée, six pilotes ont été éliminés et pourront faire la grasse matinée dimanche: le Vénézuélien Pastor Maldonado, au volant d'uneWilliams "inconduisible" selon lui, le débutant mexicain Esteban Gutierrez parti à la faute en toute fin de Q1, sa Sauber tapant dans un mur de pneus, ainsi que les pilotes des deux Caterham et des deux Marussia, dont les Français Charles Pic et Jules Bianchi.

"Je pense que j'aurais pu me qualifier pour la Q2, mais j'ai dû ralentir à la fin de mon seul tour chronométré en pneus intermédiaires, quand le tête-à-queue de Gutierrez a provoqué un drapeau jaune", a expliqué Bianchi, 19e temps pour ses débuts de titulaire en F1, à une demi-seconde seulement de la Q2, lui qui n'avait jamais roulé sous la pluie dans la Marussia.

Côté Red Bull, le triple champion du monde en titre, Sebastian Vettel, s'est contenté d'assurer sa place en Q2, avec le 7e temps, tout comme son coéquipier Mark Webber, 5e temps, avec au passage un superbe hors-piste dans l'herbe de l'Albert Park. Tous les compteurs seront remis à zéro dimanche matin pour la Q2 et surtout la Q3 permettant d'identifier l'auteur de la pole position.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus