"Ils ne me tueront pas deux fois", des victimes de l'attentat du 14 juillet de Nice porteront la flamme olympique

Plus sur le thème : Plus sur le thème :

Le 18 juin prochain, Patrick Prigent portera la flamme des Jeux Olympiques de Paris 2024 lors de son passage à Nice. Sur la Promenade des Anglais. Presque huit ans après le drame.

Ce 14 juillet 2016,  ce policier municipal n'est pas en service, et se rend au feu d'artifice avec 4 amies. Il sera un des nombreux témoins de l'horreur et mettra beaucoup de temps à soigner ses blessures intérieures. Deux après le drame, il fera une tentative de suicide, mais arrivera à se raccrocher à la vie. "Ils ne me tueront pas deux fois".

Aujourd'hui, Patrick Prigent est président de "Life for Nice", une association de victimes de l'attentat du 14 juillet 2016, qu'il a créé en novembre 2019. Avec elle, il veut aider les victimes à se reconstruire, non pas à se guérir, mais à vivre avec leurs séquelles physiques ou psychologiques.

Lorsqu'il entend parler de la flamme olympique, il n'y prête pas attention. Sauf, quand il apprend que Nice est une ville étape du parcours. Il interpelle la banque partenaire de l'événement, et la ville de Nice.

Il s'étonne que les 4 associations de victimes de l'attentat du 14 juillet n'aient pas été associées à un événement pareil. Il se met presque en colère et commence à s'organiser.

Chaque intervenant doit parcourir 200 mètres avec la flamme. Je me suis mis à mesurer les distances, entre la villa Masséna où se trouve le mémorial et l'œuvre mémorielle, l'Ange de la baie. Cela fait 320 mètres. Alors j'ai mesuré la distance entre l'Ange de la baie et le kiosque du jardin Albert 1ᵉʳ qui a été le premier mémorial. C'est aussi 320 mètres.

Patrick Prigent, président de l'association de victimes Life for Nice

Il contacte le comité olympique, pose une candidature. La municipalité, en charge d'organiser le passage de la flamme, confirme son soutien et la réponse positive arrive enfin. Une victoire. Une de plus.

C'est un moment symbolique fort, il peut s'adresser à toutes les victimes du terrorisme dans le monde entier.

Patrick Prigent, président de "Life for Nice"

Sa fierté, c'est aussi d'associer les quatre associations niçoises de victimes à l'évènement : Promenade des anges, Mémorial des anges, Une voix des enfants et Nice for life. "On est pas d'accord sur tout mais on est fier".

Patrick Prigent ne connaît pas encore tous les détails de l'événement, mais il sait déjà qu'il y aura un porteur par association. Vêtus de blanc.

Comme souvent lors des hommages rendus aux 86 victimes de l'attentat du 14 juillet 2016.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité