Incidents entre l'OGC Nice et l'OM : cinq supporteurs niçois finalement jugés en février

Cinq supporteurs niçois qui avaient envahi le terrain lors du match de Ligue 1 entre l'OGC Nice et l'OM fin août et qui devaient comparaître ce 11 octobre seront finalement jugés en février prochain.

La rencontre Nice-OM du 22 août, interrompue après l'envahissement du terrain par des supporteurs, avait été marquée par de nombreux incidents. Et depuis, par de nombreuses conséquences.

Cinq supporteurs niçois qui devaient comparaître ce lundi seront finalement jugés en février 2022. Ils sont poursuivis pour avoir commis des violences lors de ce match. Ils ont vu leur procès ajourné en raison de la surcharge de l'audience, selon le quotidien Nice-Matin.

En attendant, les prévenus ont été maintenus sous contrôle judiciaire avec obligation de ne pas fréquenter les enceintes sportives.

Déjà des condamnations

Un supporteur niçois, auteur d'un coup de pied en direction du meneur de jeu de l'OM, Dimitri Payet, a déjà été jugé le 22 septembre et condamné à un an de prison
avec sursis et cinq ans d'interdiction de stade.

Un autre homme, accusé d'avoir fait un salut nazi lors du même match et placé en détention provisoire, sera jugé mercredi pour "apologie de crime contre l'humanité".
    
- Avec AFP

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogc nice football sport om