Insécurité à Nice : les attentes de Christian Estrosi avant les annonces de Jean Castex

Le Premier ministre Jean Castex l'a annoncé, il se rendra à Nice ce samedi 25 juillet. Christian Estrosi, maire de Nice, pointe une défaillance de la part de l'Etat sur la sécurité, il demande entre autres plus de pouvoir pour la police municipale.

Christian Estrosi a annoncé la venue de 60 policiers nationaux en renfort à Nice ce 22 juillet.
Christian Estrosi a annoncé la venue de 60 policiers nationaux en renfort à Nice ce 22 juillet. © Dylan Meiffret / MaxPPP
En un mois, trois fusillades se sont succédées au quartier des Moulins à Nice, la dernière en date, le 20 juillet dernier en plein jour. Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur se rend à Nice et 60 CRS supplémentaires sont alors accordés à la ville. Le lendemain, Jean Castex fraîchement nommé Premier ministre annonce sa venue ainsi que celle du nouveau Garde des Seaux, Eric Dupont-Moretti

Nous allons pouvoir peut-être franchir une étape importante pour la première fois, en 20 ans que je conduis ce débat.

Christian Estrosi,maire de Nice

Plus de pouvoir pour les policiers municipaux

Un rôle d'officier de police judiciaire pour le maire

 Interview de Christian Estrosi réalisée le 24 juillet 2020.
Selon Anthony Borré, Premier adjoint à la sécurité, il manquerait une centaine de policiers nationaux dans les Alpes-Maritimes. La mairie de Nice souhaite aussi "une indemnité de fidélisation" pour les policiers nationaux exerçant en secteur difficile.

Un transfert de compétence rentable

Le Premier adjoint à la Sécurité ajoute que si ce transfert de compétences est acté, la ville de Nice est prête à embaucher 80 policiers supplémentaires.

Le maire de Nice aurait évoqué ce renforcement des pouvoirs à plusieurs reprises avec Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur. La député de la circonscription du quartier des Moulins, Marine Brenier, proche de Christian Estrosi annonce même déposer une proposition de loi en ce sens à l’Assemblée nationale ce jour.

"Ce n'est pas le sujet" du côté des syndicats

On est encore loin d’une guerre des polices mais, si ce transfert de compétences a lieu pour Laurent Martin de Frémont, secrétaire départemental d'Unité SGP POLICE des Alpes-Maritimes "ça serait une forme de désengagement de l’Etat" nous confie-t-il .

Nice détient l’une des polices les plus importantes de France, la première même selon Anthony Borré, avec un peu plus de 500 policiers municipaux. Reste à savoir si le Premier ministre évoquera ce transfert de compétences dans les propositions qu’il doit faire ce samedi 25 juillet à Nice.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
christian estrosi politique sécurité société police
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter