Installée mais à l'arrêt, la grande roue de Nice peut finalement tourner

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Verdi .

Le préfet a autorisé l'ouverture de l'attraction ce mercredi de la grande roue de Nice, dans les Alpes-Maritimes, qui restait à l'arrêt. Elle a démarré en début d'après-midi.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

La roue tourne. Contactée, la préfecture des Alpes-Maritimes confirme une information de Nice-Matin. Après la grande roue d'Antibes, c'est au tour de celle de Nice.

Installée sur la place Masséna, elle restait à l'arrêt au grand désespoir des exploitants, des niçois et de la mairie de Nice qui réclamait son ouverture. Il manquait l'autorisation du préfet et c'est désormais chose faite. 

Pourquoi était-elle fermée ?

Pour quelle raison la grande roue de Nice restait-elle fermée alors que celle d'Antibes était ouverte ? Nous avons posé la question à la préfecture qui ne nous a pas répondu précisément.

"Conformément aux instructions du centre interministériel de crise (CIC), s'agissant des grandes roues isolées installées en centre-ville, qui accueillent le public dans des cabines closes, elles ne sont pas autorisées. La grande roue installée dans le centre-ville d'Antibes et celle installée dans le centre-ville de Nice, disposent de cabines entièrement ouvertes , c'est pourquoi ces manèges sont autorisés à fonctionner." précise la préfecture des Alpes-Maritimes.

En Corse, le préfet de l'île a interdit l'ouverture de la grande roue de Bastia dans le cadre des mesures sanitaires prises pour ralentir la propagation de l'épidémie de Covid-19. Le maire de la ville a saisi le tribunal administratif pour faire annuler cette décision.

Depuis 14 heures, il est possible d'avoir une vue imprenable sur les toits de Nice et sur la baie des Anges.

A Nice, la mairie n'aura pas eu besoin d'aller jusque là puisque les Niçois peuvent désormais profiter de l'attraction. Comptez 8 € pour un tour, 5 € pour les enfants jusqu’à 8 ans.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité