• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Jean-Pierre Dick progresse dans une douce ambiance brésilienne

Au dernier pointage, Jean-Pierre Dick se trouve en 5ème position / © France3 Côte d'Azur
Au dernier pointage, Jean-Pierre Dick se trouve en 5ème position / © France3 Côte d'Azur

Au dernier pointage, Jean-Pierre Dick / Virbac-Paprec 3 se trouve en 5ème position à 70,1 milles du leader Armel Le Cleac'h / Banque Populaire. Il croise au large des côtes brésiliennes. 

Par Yves Lebaratoux

Position actuelle :

JP Dick : « Je suis en position d’attaque, je vais voir un peu comment cela se passe. Comme dirait Didier Deschamps : ‘techniquement et tactiquement, cela me va’. Malgré la pénalité qui m’a été infligée, je m’en tire pas mal, j’ai un peu gagné sur PRB cette nuit. On verra ce que cela donne avec Macif et Poujoulat. Virbac-Paprec 3 navigue au près assez rapide, dans du vent qui risque de monter dans la journée. J’étudie une météo à plus long terme pour anticiper le passage de l’anticyclone de Sainte Hélène et les premières dépressions dans le grand sud.»

Une nuit réparatrice :

JP Dick : « C’était assez calme cette nuit au près. J’en ai profité pour me reposer, j’ai dormi 4 à 5 heures par tranches de 1h. Je suis bien requinqué. Je suis dans un bon cycle, plus décontracté. Je n’ai pas encore eu le temps d’écouter de la musique et lire des livres. En revanche, je profite des plaisirs culinaires avec des bons lyophilisés des familles. Hier soir, c’était canard au menu et des galettes St Michel au dessert ! »

Ambiance à bord :

JP Dick :  « Les côtes brésiliennes s’approchent, c’est signe de chaleur, de musique, de fête. Cela me rappelle de bons souvenirs notamment l’émission de radio avec Pierre-Louis Castelli (ndlr : journaliste à France Inter qui anime aujourd’hui la vacation officielle) à l’arrivée victorieuse de la Transat Jacques Vabre 2005 avec Loïck Peyron, c’est un pays que j’aime bien. J’ai des cacahouètes brésiliennes que je savoure à bord. J’adore l’Atlantique Sud, c’est un bel océan, assez calme au début mais qui devient plus vigoureux ensuite.»

Souvenirs d’enfance de Fernando de Noronha :

JP Dick : « J’ai toujours une forme de nostalgie en passant à côté de cette île. C’est une croisière que nous devions faire avec mon père, un rêve de père et de fils que nous n’avons pas pu accomplir. Je n’y suis toujours pas allé et ça commence à me chatouiller ! »

Dernier classement :

1. Armel Le Cleac'h / Banque Populaire à 20 854,4 milles de l'arrivée
2. François Gabart / Macif à 55,1 milles du leader
3. PRB/ Vincent Riou à 61,7 milles du leader

5. Jean-Pierre Dick / Virbac-Paprec 3 à 70,1 milles du leader



 

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus