• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National à Nice

Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National, aux côtés de Philippe Vardon, responsable du RN pour le bassin niçois. / © F3CA
Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National, aux côtés de Philippe Vardon, responsable du RN pour le bassin niçois. / © F3CA

En 2014, lors des dernières européennes, le Front National était arrivé largement en tête localement avec 33% des voix dans les Alpes-Maritimes et presque 35% dans le Var. Cette année, l'objectif du Rassemblement National sera à nouveau de devancer les Républicains sur leurs terres. 

Par @annelehars

Jordan Bardella était en campagne à Nice ce mardi dans le cadre des élections européennes qui se dérouleront le dimanche 26 mai en France. Dans un département quasiment acquis, la tête de liste du Rassemblement National présente les élections europénnes comme un référendum. 

Si Macron arrive en tête le 26 mai, il va poursuivre une politique d'injustice fiscale, d'injustice sociale, de laxisme à l'égard de l'insécurité et de l'immigration. 

Immigration : une question centrale 

Jordan Bardella dénonce une incohérence dans la politique de la République En Marche sur la question de l'immigration. Sujet sur lequel il estime que son parti est le seul à avoir des positions fermes. 

Ils ont un discours de fermeté lors des élections. Et quand ils sont au pouvoir ils font totalement l'inverse. [...] c'est pourquoi de nombreux Républicains viennent nous rejoindre comme Thierry Mariani. 

Le candidat qui à l'occasion de ce déplacement dans les Alpes-Maritimes cite en exemple la politique menée par le ministe italien Mateo Salvini.  

Il a prouvé qu'il est possible de se débarrasser de l'immigration, notamment en raccompagnant les bateaux de manière systématique ou en coupant les prestations sociales qui sont donnés à droite et à gauche. 

"Nathalie, paye ta cotis !"

Conernant la polémique au sujet de Nathalie Loiseau, la tête de liste LREM aux européennes, Jordan Bardella ironise auprès de nos confrères de l'AFP : "Nathalie, paye ta cotis !". Médiapart a révélé la présence de la candidate sur une liste d'extrême droite alors qu'elle était étudiante dans les années 1980.  Pour Jordan Bardella, "Cela démontre surtout l'imposture autour de ces gens".

 


 

Sur le même sujet

Interview_de_Rene_Esteve

Les + Lus