L'éclipse de Soleil visible sur la Côte d'Azur expliquée par une astrophysicienne

Publié le
Écrit par Sarah Dumeau .

Une éclipse partielle de Soleil a été visible sur l'ensemble de la France le 25 octobre. A Nice, elle était à son paroxysme à 12h12. Une chercheuse du laboratoire d'astrophysique de Marseille décrypte le phénomène.

Si vous êtes équipés de lunettes protectrices - neuves, elles ne sont pas réutilisables ! - vous avez pu apprécié ce spectacle, rare et toujours impressionnant, de la lune qui passe devant le Soleil. A Nice, l'éclipse a atteint son paroxysme à 12h12, où le Soleil était obscurci à 11,7% par la lune, selon les informations de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE)

"Ce phénomène se produit quand le Soleil, la lune et la terre sont alignées, explique l'astronome Sophie Sellis. Là, les planètes ne seront pas parfaitement alignées, c'est pour cela qu'il s'agit d'une éclipse partielle". 

Pour observer cette rencontre entre la lune et le Soleil, il faut absolument se protéger les yeux. En effet, les rayons UV du soleil sont aussi forts que d'habitude, mais comme le soleil est partiellement éclipsé par la lune, cela ne fait pas mal aux yeux et on ne s'en rend pas compte.

"Le danger, c'est qu'on peut regarder le soleil directement. Mais même s'il n'y avait pas la lune, quand on regarde le Soleil trop longtemps, il y a des risques de brûlures"

prévient Sophie Sullis, astronome

Longtemps la seule manière d'étudier la surface du Soleil

Ce phénomène permet aux astronomes de voir ce qu'il se passe à la surface du Soleil. "Pendant certaines éclipses, on peut voir la couronne autour du Soleil. En appliquant plusieurs filtres, on peut aussi apercevoir de grosses éruptions", explique la spécialiste. 

Si, aujourd'hui, les astronomes ont des satellites qui leur permettent d'obtenir des images précises du Soleil, sans avoir besoin d'attendre l'éclipse, dans le temps, ce phénomène a été très étudié.

"Cela fait surtout le bonheur des astronomes amateurs, qui peuvent prendre de supers photos", résume Sophie Sellis. 



Il fallait regarder directement le soleil pour apercevoir l'éclipse. Pour ceux qui souhaitent l'observer avec un télescope, des lunettes, même filtrantes, ne sont pas suffisantes. Il faut équiper votre objectif d’un filtre à l’avant de l’optique.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité