L'otage Hervé Gourdel décapité: le Conseil du culte musulman "horrifié"

Publié le Mis à jour le

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) s'est dit mercredi "horrifié" après l'annonce de la décapitation du Français enlevé en Algérie, demandant un "châtiment exemplaire" contre les responsables de ce "crime barbare".

"Le CFCM est horrifié par l'annonce dramatique (selon laquelle) notre compatriote Hervé Gourdel vient d'être odieusement exécuté par ses ravisseurs", 

écrit dans un communiqué l'instance de représentation de la première communauté musulmane d'Europe, forte de quelque 5 millions de membres.



Un groupe lié à l'organisation Etat islamique (EI) ayant enlevé dimanche en Algérie un guide français de haute montagne, Hervé Gourdel, 55 ans, a diffusé mercredi une vidéo, intitulée "Message de sang pour le gouvernement français", montrant sa décapitation.



Dans son texte, lu par téléphone à l'AFP, "le CFCM s'associe à la douleur de la famille et à l'ensemble de la Nation devant un tel crime qui ne mérite qu'un châtiment exemplaire par la justice de Dieu et celle des hommes".



"Colère noire"

Le Conseil, présidé par le recteur de la Grande mosquée de Paris (liée à l'Algérie) Dalil Boubakeur, espère "de tous ses voeux" que "soit mis fin à ces actes barbares par une solidarité entre toutes les nations", poursuit le communiqué.

"Je suis dans une colère noire, j'ai la rage contre ces criminels, ces assassins d'une organisation qu'on peut appeler Daesh, Etat islamique, qui n'a rien à voir avec l'islam ni aucune religion", a confié Abdallah Zekri, l'un des responsables du CFCM.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité